Accueil > Recherche > Projets > Axe A - Cultures et périphéries > Le changement dans les économies antiques méditerranéennes (1000 avant J.-C. – (...)

Dernière modification : 4 avril 2017

Le changement dans les économies antiques méditerranéennes (1000 avant J.-C. – 1000 après J.-C.)

François LEROUXEL et Julien ZURBACH – AOrOc
Depuis 2012

  Sommaire  

 Description

Le premier pas a été la création d’un groupe de travail d’une vingtaine de personnes, provenant de diverses institutions. Ce groupe de travail comprend des spécialistes de diverses aires (depuis le Proche-Orient et l’Egypte jusqu’au monde celtique) et de divers domaines (textes de la pratique, économie, archéologie, environnement, technologie) et se réunit régulièrement pour des séances d’une journée ou d’une demi-journée. Il s’agit de créer une dynamique de travail commun, qui permet d’envisager des publications à plusieurs auteurs.

 

Orateurs invités au séminaire d’histoire économique

  • K. Donker van Heel (Leyde), novembre 2012 : sur les archives privées des prêtres coachytes de Thèbes d’Egypte en hiératique anormal et en démotique, et les stratégies familiales qu’elles révèlent
  • R. Descat, janvier 2013 : sur la notion de travail en Grèce ancienne
  • G. Cifani (Roma Tre), 18.04.2013 : Aspetti dell’economia romana arcaica : paesaggi urbani e paesaggi rurali
  • L. Capogrossi Colognesi (La Sapienza), 06.06.2013 : L’organisation de la cité : cives et ager romanus antiquus
  • F. Burkhalter (Lille), 12.12.2013 : L’inventaire de vaisselle en argent de Gallus (BGU III 781) : approche archéologique, économique et prosopographique
  • Luigi Gallo (Naples, Orientale), 27.02.2014 : La fiscalité de la terre en Grèce ancienne
  • Virginie Mathé (Paris Est), 27.03.2014 : La main d’œuvre sur les chantiers de construction en Grèce aux époques classique et hellénistique : questions sociales et économiques
  • Pierre Ouzoulias (CNRS, ArScAn), 03.04.2014 : La main-d’œuvre agricole dans les Gaules romaines : quelques réflexions sur ses conditions économiques et sociales
  • Richard Bouchon (Lyon II, Hisoma) et Laurence Darmezin (CNRS, Hisoma), 10.04.2014 : Obligations et statuts des affranchis soumis à paramonè, d’après les séries épigraphiques d’affranchissements
  • Gabriel CIFANI (Université Tor Vergata, Rome) : invité du labex TransferS en nov.-déc. 2016

 

Colloques et journées d’études

15-16 mars 2013 : « Propriétaires et citoyens dans l’Orient romain (de Sylla à la fin du IVe siècle) » organisé par Fr. Lerouxel et A.-V. Pont (Paris IV)

5 février 2016 : journée d’études « Regards croisés sur les transformations de la monnaie dans l’antiquité ». Cette journée co-organisée avec l’équipe d’histoire économique de PSE (J. Bourdieu, G. Postel-Vinay, J.-Y. Grenier) avait pour but d’établir des liens et d’entamer une discussion entre économistes (ou historiens de l’économie moderne) et historiens de l’Antiquité.
Interventions : Damien Agut (Arscan, CNRS), « L’impact de l’introduction de la monnaie frappée dans une économie villageoise. Le cas du site de ’Ayn Manâwir (Egypte, Ve-IVe siècles av. J.-C.). » ; Laetitia Graslin (Université de Lorraine), « Les transformations monétaires et leurs conséquences en Babylonie du VIe au IVe siècle av. J.-C. » ; Katherine Gruel ( AOrOc CNRS), « Quels usages les Gaulois faisaient-ils de la monnaie ? » Marc Bompaire (EPHE) ; Monétarisation médiévale : organisation de systèmes monétaires à plusieurs deniers ; François Lerouxel (AOrOc et Université de Paris IV), « Bronze pesé, dette et travail contraint (nexum) dans la Rome archaïque (VIes-IVes) » ; Pierre Alary (Université de Lille), « Quand la monnaie précède le troc : développement des échanges monétaires et Etat au Nord Laos » ; Raymond Descat, (Université de Bordeaux), « Quelques remarques autour de la dette et de la monnaie en Grèce archaïque » ; Julien Zurbach (AOrOc et ENS), « Remarques sur les formes monétaires et la dette en Grèce ancienne ».

  • 17-18 mars 2016 : colloque international « Statuts personnels et main-d’œuvre en Méditerranée hellénistique », organisé par Stéphanie Maillot (Université Blaise Pascal, EA 1001 CHEC) et Julien Zurbach (École normale supérieure, UMR 8546 AOrOc).
  • Il s’agit de mettre en lumière les transformations du spectre des statuts personnels en Méditerranée et au Proche-Orient durant l’époque hellénistique, notamment ce qu’on appelle couramment la « basse époque hellénistique ». Les statuts personnels ne sont pas des éléments hérités qui pèsent sur les comportements économiques et sociaux mais des réalités juridiques, incontournables et qui passent par des phases d’évolution rapide, en lien avec les transformations de la main-d’œuvre notamment. La perspective méditerranéenne s’impose ici comme ailleurs, pour remettre les cités grecques dans leur contexte véritable. Ce moment est au fond celui de la transformation du système de statuts mis en place au milieu de l’époque archaïque 

 

Publications

 

octobre 2019 :

Rien pour ce mois

septembre 2019 | novembre 2019

haut de page