Accueil > Recherche > Publications > Publications 2015 > La main d’œuvre agricole en Méditerranée archaïque Statuts et dynamiques (...)

Dernière modification : 20 janvier 2017

La main d’œuvre agricole en Méditerranée archaïque
Statuts et dynamiques économiques

Julien Zurbach (éd.)

La main d'œuvre agricole en Méditerranée archaïque. Statuts et dynamiques économiques
Crédits : Ausonius Éditions

Ce volume rassemble des études portant sur l’évolution des groupes de statut composant la main-d’œuvre agricole au Proche-Orient, en Grèce et en Méditerranée occidentale entre les VIIIe et Ve s. a.C. Il s’agit d’étudier les statuts personnels non comme des déterminants externes des comportements économiques, mais comme les signes et les instruments des transformations marquant, durant l’époque archaïque, l’organisation et le contrôle de la main-d’œuvre et l’accès à la terre et à ses ressources. La généralisation, sinon la création, de statuts de type hilotique ou pénestique et de l’esclavage marchandise, l’expansion de l’esclavage pour dettes et de la monnaie de métal pesé sont des événements essentiels dans la formation des cités grecques. Celles-ci ne sont pas isolées ; ce volume donne toute leur place aux sociétés du Proche-Orient et de Méditerranée qui connaissent des groupes et des évolutions comparables. Il apparaît ici que les changements caractéristiques du monde grec font écho à d’autres, révélant, selon des périodisations diverses, aussi bien des contacts étroits que des évolutions structurelles analogues et une histoire commune.

 

J. Zurbach (éd.). La main d’œuvre agricole en Méditerranée archaïque : statuts et dynamiques économiques. Bordeaux : Ausonius, 2015, 253p. ISBN 978-2-35613-083-9

décembre 2017 :

novembre 2017 | janvier 2018

haut de page