Accueil > Manifestations > Séminaires > Séminaires 2014-2015 > Multilinguisme, traduction, création 2014-2015

Dernière modification : 21 septembre 2017

Multilinguisme, traduction, création 2014-2015

ITEM

 

Le 20 février 2015 (10h30-12h30)

« Traduire : une troisième langue possible »

— Marie-Hélène PARET-PASSOS, Pontifícia Universidade Católica do Rio Grande do Sul-PUCRS (Brésil)

En m’appuyant sur l’analyse de cahiers de travail de Donaldo Schüler, écrivain et traducteur brésilien du roman de James Joyce, Finnegans Wake, en portugais, je chercherai à mettre au jour le processus de (re)création de la (multi)langue du texte joycien dans la (multi)langue du texte de Schüler.

Cette création passe par plusieurs phases de travail consécutives : la lecture-écriture du texte à traduire dans ce que l’on pourrait appeler commentaire ou « pré- » traduction, qui donne lieu à l’écriture de trois cahiers ; le premier jet traductif sur sept cahiers ; l’engrangement de ressources lexicales sur un cahier. Dans chacune de ces phases, il est possible de relever les traces d’une « troisième » langue. C’est autour de cette notion que s’élabore l’étude de ces cahiers et ma présentation.

La deuxième partie de la séance sera consacrée à une présentation du fonds d’archives « Henri Meschonnic » (IMEC), et, de façon plus spécifique, à une première approche des manuscrits de sa traduction de la Genèse.

Marie-Hélène Paret Passos est professeur à la Faculté de Lettres (FALE), département d’Ecriture Créative, de la Pontifícia Universidade Católica do Rio Grande do Sul (PUCRS). Elle a publié l’ouvrage Da crítica genética à tradução literária : uma interdisciplinaridade et a traduit en portugais l’ouvrage de P.M de Biasi La génétique des textes.

Lieu : ITEM : 59/61 rue POUCHET 75017 Paris, 1er étage. Salle 108

 

novembre 2021 :

Rien pour ce mois

octobre 2021 | décembre 2021

haut de page