Accueil > Recherche > Projets > Axe A - Cultures et périphéries > Migrations et reconfigurations de la parenté pratique dans le monde (...)

Dernière modification : 22 mars 2017

Migrations et reconfigurations de la parenté pratique dans le monde contemporain

Jennifer BIDET – CMH
Depuis 2016

  Sommaire  

 Résumé

Ce projet a pour but d’interroger la recomposition des liens de parenté provoquée par les migrations en important les apports des travaux de sciences sociales sur la parenté pratique dans le champ des études migratoires. Il s’agit de réfléchir aux conditions dans lesquelles la parenté pratique se délite ou se maintient avec le départ d’un ou de plusieurs de ses membres, parenté pratique contrainte par la distance mais aussi par les politiques migratoires qui contribuent à définir les limites du groupe familial. En écho avec le développement des travaux sur les pratiques transnationales des migrants, ce projet résonne plus précisément avec la littérature qui s’est développée dans les années 2000 sur les « familles transnationales », portant aussi bien sur la parentalité transnationale (redéfinition des rôles parentaux à distance), sur l’inscription de relations conjugales dans un contexte transnational et plus largement sur la reconfiguration des liens au sein de la parenté élargie.

 

décembre 2017 :

novembre 2017 | janvier 2018

haut de page