Accueil > Manifestations > Séminaires > Séminaires 2014-2015 > Transferts culturels 2014-2015

Dernière modification : 21 juillet 2017

Transferts culturels 2014-2015

Pays germaniques

 

7 novembre – usages des références classiques

 - Sotera Fornaro (Sassari) : Les références classiques en Afrique. Quelques questions -

Lors d’une conférence prononcée en 1993, J.M. Coetzee (Prix Nobel 2003)
s’interrogeait sur l’influence des références « classiques » européennes dans
l’Afrique coloniale, les correspondances entre « classique » et « humain », le
transfert des archétypes antiques dans le roman contemporain et les réalités
postcoloniales. Les classiques deviennent une idéologie du mensonge, une
justification magnifique de la race et des agressions, comme écrivait Jean
Paul Sartre dans sa préface aux Damnés de la terre de Frantz Fanon (1961). Mais
ils ont aussi le pouvoir de montrer la part la plus obscure de l¹homme : la
violence, la torture, la guerre, la barbarie.


 - Carlotta Santini (CNRS/ENS, Paris) : Entre Orient et Occident.
Le roman grec de Rohde à Kerényi -

En 1876 le jeune philologue
classique Erwin Rohde fait ses débuts et publie son oeuvre première. Il s’agit de la première
monographie dédiée à la tradition du roman grec : Der griechische Roman und seine Vorläufer. Un demi siècle plus
tard, en 1927, paraît la deuxième monographie sur la question et
encore une fois il s’agit d’une oeuvre première signée par un jeune philologue,
Karoly Kerényi : Die griechisch-
orientalische Romanliteratur in Religionsgeschichtlicher Beleuchtung. Que
le dernier philologue du XIXe siècle et le premier du XXe aient abordé le même
thème, d’ailleurs négligé par d’autres philologues, n’est guère étonnant. L’état de
l’art avait néanmoins bien changé entre ces deux livres. L’édition critique de Lavagnini
avait rendu accessible le difficile corpus des romans anciens et
 invalidé certaines des hypothèses formulées par Rohde. Mais en dehors des aspects purement philologiques, persistaient de nombreux points de contact entre
les approches du roman grec proposées par les deux philologues. Nous chercherons à reconstruire
les liens entre les deux interprétations capitales de Rohde et de Kerényi,
qui ont mis en lumière la laborieuse composition de la tradition du roman grec, ainsi que sa dimension interculturelle.

 

octobre 2019 :

Rien pour ce mois

septembre 2019 | novembre 2019

haut de page