Accueil > Recherche > Projets > Axe D - Histoire des sciences > Traductibilité des savoirs À l’interface des sciences dures et des sciences (...)

Dernière modification : 3 avril 2017

Traductibilité des savoirs
À l’interface des sciences dures et des sciences humaines

Charles ALUNNI – CAPHÉS
2013-2016

  Sommaire  

 Description

Les rencontres franco-italiennes organisées à l’Istituto Veneto d(epuis 2011 jusqu’à mai 2017) ont permis de pérenniser le dialogue et les procédures de transferts entre sciences mathématique, physique et humaine et se sont entre autres concrétisées par la rencontre de philosophes, de mathématiciens et de physiciens tels Cédric Villani, Pierre Cartier, Jean-Pierre Bourguignon ou Étienne Klein avec leurs homologues italiens. Chaque manifestation s’est accompagnée d’échos dans la presse italienne et de la projection d’un film autour de la figure qui fait l’objet des rencontres, et ce sera encore le cas en 2017 avec le film de Giuseppe Mussardo, Maksimovič. The Story of Bruno Pontecorvo, Pilgrim Film, 2013

Par ailleurs, elles sont généralement l’objet de publications régulières, telle que celle consacrée à Federigo Enriques : Federigo Enriques o le armonie nascoste della cultura europea. Tra scienza e filosofia, [dir. Ch. Alunni & Y. André], Edizioni della Normale, Pise, Scuola normale superiore, « Seminari e convegni » 42, 2015 ; Ettore Majorana. De la légende à la science, Paris, Springer-Verlag, « Revue de Synthèse », T. 134, 6ème série, n°1 2013, ou Gilles Châtelet et Gian-Carlo Rota. Deux mathématiciens aux avant-postes de l’Obscur, « Revue de Synthèse », T. 136, 6ème série, n°1 2017 (sous presse)

 

 

Le Colloque organisé à l’ENS en juin 2014 « Relation / Objet. Entre sciences dures et sciences humaines » a permis de confronter des approches multidisciplinaires (mathématique, physique, philosophie, sociologie, histoire, musique) sur un thème majeur autant que problématique pour chacune des disciplines. Il sera suivi au printemps 2016, dans le prolongement de cette session, d’un colloque international et pluridisciplinaire sur La question du Réel.

La rencontre organisée à l’ENS en mars 2016 « Autour de la créativité mathématique » a permis de confronter les 3 approches complémentaires d’Alain Badiou, Fernando Zalamea & Charles Alunni sur ce thème majeur autant que problématique pour la philosophie & la mathématique contemporaines. 

 

Quant au premier volet du travail archivistique (archives et témoignages sur la traversée mathématique du XXe siècle), le groupe composé des mathématiciens, René Guitart, Cédric Villani, Yves André, Fernando Zalamea, et du physicien américain John Stachel…, poursuit mensuellement ses réunions autour de Pierre Cartier sur le thème Un siècle de Mathématiques. Mémoire d’Archives. Nous disposons d’ores et déjà d’une quarantaine d’heures d’enregistrements. Le décryptage définitif et la publication sont prévus pour 2017-2018. Ce travail a donné lieu à une série d’entretiens entre Catherine Paoletti et Pierre Cartier, diffusés dans le cadre de l’émission « À voix nue » sur France Culture. L’objectif est donc ici de finaliser l’ensemble de ces entretiens et de tenter de reconstruire et de traduire une aventure philosophico-mathématique dont la source et l’origine fut hexagonale.

 

décembre 2021 :

Rien pour ce mois

novembre 2021 | janvier 2022

haut de page