Accueil > Manifestations > Colloques, journées d’étude > Robert Walser Grosse kleine Welt / Grand petit monde

Dernière modification : 11 octobre 2018

Robert Walser
Grosse kleine Welt / Grand petit monde

Rencontres

Jeudi 22 novembre 2018

Beaux Arts de Paris
Amphithéâtre des Loges

 

Comité scientifique :

  • Marie José Burki, Beaux-Arts, Paris
  • Mandana Covindassamy, École normale supérieure, Paris
  • Béatrice Joyeux-Prunel, École normale supérieure, Paris

 

L’écrivain suisse Robert Walser est connu pour avoir laissé à sa mort quantité de feuillets couverts d’une écriture minuscule au crayon longtemps tenue pour indéchiffrable, tapie dans les marges de papiers imprimés. Ces microgrammes sont la face légendaire, autrefois invisible et désormais exhibée, d’un rapport au langage et à l’écriture singulièrement propre à cet auteur. Documents illisibles, ils se sont mus, à la faveur d’un patient travail de déchiffrement, en autant de récits, scènes dramatiques ou poèmes accessibles au lecteur. Les lit-on à la manière d’un dessin ou d’un texte ?

Alors que Robert Walser connaît une nouvelle fortune éditoriale, en terre germanophone, mais aussi francophone, sa présence en vient à excéder l’intimité de la lecture. La figure « Robert Walser » joue en effet un rôle majeur pour la création artistique contemporaine.

En relation avec l’exposition Robert Walser Grosse kleine Welt Grand petit monde, cette journée de rencontres permettra de croiser les regards sur les microgrammes de Robert Walser. Ces rencontres mettront en dialogue artistes, universitaires, écrivains, traducteurs et conservateurs. Elles prendront pour point de départ la matérialité de l’écriture de Robert Walser pour s’interroger sur l’acte d’écrire lui-même et sur le tracé, comme un révélateur des liens entre l’écriture et le dessin. Il s’agira de discuter notamment les relations entre lisible et illisible, la pratique de l’écriture comme dessin, l’apport de Robert Walser à la création artistique contemporaine.

 

Participeront aux rencontres Lucas Bärfuss, écrivain, Bernhard Echte, éditeur, Marion Graf, traductrice, Lucas Marco Gisi, directeur des archives Robert Walser, Hugues de la Salle, metteur en scène, Frédéric Paul, conservateur au Musée national d’art moderne, Centre Pompidou, François Piron, commissaire d’exposition, Hans Rudolf Reust, critique d’art, Pierre Senges, écrivain, Reto Sorg, directeur du Robert Walser-Zentrum, Peter Utz, professeur de littérature à l’Université de Lausanne, Richard Venlet, artiste.

 

Ces journées s’inscrivent dans le projet « Le ciel est noir tant il est bleu », comprenant également :

  • L’exposition « Robert Walser Grosse kleine Welt Grand petit monde », Beaux-Arts, Paris

  • L’enseignement « Walser et les arts visuels », École normale supérieure, Paris (11h-13h, salle Celan)
    Séances spéciales du séminaire :

    1. 15 octobre 2018 : Béatrice Joyeux-Prunel – « Entre art et littérature, les modernités artistiques à l’époque de Walser »
    2. 22 octobre 2018 : Isabelle Kalinowski – « Peinture et narration chez Robert Walser »
    3. 5 novembre 2018 : Marielle Silhouette – « Peinture et mise en scène : la collaboration de Karl Walser avec Max Reinhardt »

 


  • Entrée libre dans la limite des places disponibles

    22 novembre 2018 - 9h30-19h00
    Beaux-Arts de Paris
    14 rue Bonaparte, 75006


haut de page