Accueil > Recherche > Projets > Axe C - Esthétiques de la translation > Pratiques culturelles de l’édition numérique

Dernière modification : 21 avril 2017

Pratiques culturelles de l’édition numérique

Richard WALTER – ITEM
Depuis 2017

Présentation

Le projet veut travailler sur les différentes pratiques culturelles de l’édition numérique de contenus patrimoniaux, notamment dans une démarche génétique. Nous partons du postulat qu’une édition numérique sert à retracer la vie d’un document, de sa genèse jusqu’à sa diffusion et qu’elle varie en fonction des contextes culturels, techniques et institutionnels. Il s’agit de mesurer les différentes approches de l’objet à numériser, et de voir comment les contextes culturel, institutionnel et technique interagissent sur cette numérisation.

Notre projet analysera d’abord comment une démarche génétique s’intègre dans des projets d’édition numérique selon ces différents contextes. Il s’agit ensuite de comparer tant les approches théoriques – indispensables à toute numérisation – que techniques à travers différentes expérimentations et mises en commun. Cela sera l’occasion de proposer une synthèse sur les problèmes interprétatifs et théoriques posés par la numérisation : la numérisation en masse de fonds d’archives a de forts impacts sur les pratiques analytiques de documents ; la démarche génétique d’analyse des sources s’en trouve modifiée ; des nouveaux outils transforment les schémas éditoriaux classiques ; la mise à disposition rapide et à large échelle des fonds numérisés modifie les relations aux différents contextes culturels et historiques.

Pouvoir analyser ces différents bouleversements demande de faire appel à plusieurs disciplines représentées au sein du labex (génétique, analyse littéraire, histoire des sciences, bibliothéconomie, approche anthropologique, etc.) mais aussi d’ouvrir la réflexion à d’autres acteurs ayant une expertise et une réflexion théorique reconnues sur la numérisation de fonds d’archives. Élargir cette démarche à des acteurs internationaux permettra de multiplier les échanges et les approches scientifiques. Ce projet permettra ainsi de confronter les expériences et les théories sur la numérisation, et ainsi d’analyser à grande échelle les implications de la numérisation sur la patrimonialisation de fonds culturels.

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

haut de page