Accueil > Manifestations > Séminaires > Séminaires 2015-2016 > Multilinguisme, traduction, création 2015-2016

Dernière modification : 21 septembre 2017

Multilinguisme, traduction, création 2015-2016

ITEM

Hétérolinguisme et autotraduction dans le Maghreb contemporain

- Chiara Lusetti (Università degli Studi di Milano, Italie) -

 

Malgré l’intérêt toujours grandissant ces dernières années pour l’autotraduction, les recherches sur les auteurs qui écrivent dans des langues « périphériques » demeurent pour l’heure l’un des champs de recherche le moins exploré dans les études sur l’hétérolinguisme. Dans cette communication, nous nous pencherons sur le cas de deux dramaturges maghrébins, l’algérien Slimane Benaïssa et la tunisienne Jalila Baccar, dont la production théâtrale est extrêmement hétérolingue. Nous analyserons en particulier trois pièces autotraduites de l’arabe (algérien et tunisien) vers le français : Au-delà du voile de Slimane Benaïssa et Junun et Al-baht ‘an ‘Aida de Jalila Baccar.

Après une brève présentation des problématiques liées à l’autotraduction, nous nous arrêterons sur la situation sociolinguistique des deux pays concernés afin de comprendre la mise en scène des rapports entre les différentes langues en présence –arabe standard, arabe national, français– dans la première version de chaque pièce.

Nous observerons ensuite quelques exemples concrets qui témoignent du processus autotraductif, avec l’objectif de mettre en lumière le rapport des écrivains aux différents publics et les variantes textuelles qui en découlent.

Enfin, nous évoquerons les difficultés auxquelles est confronté un traducteur lorsqu’il doit transposer un texte autotraduit en 3ème langue, dans notre cas l’italien. Nous présenterons quelques pistes de réflexion personnelle qui pourront faire l’objet d’une discussion.

L’ensemble de considérations exposées lors de cette séance représente les premiers résultats d’une recherche doctorale en cours.

 

Chiara Lusetti est doctorante en Études linguistiques, littéraires et interculturelles au Département de Sciences de la Médiation linguistique et d’Études interculturelles de l’Università degli Studi de Milan (Italie), en cotutelle avec le Département de Français de l’Université de Manouba (Tunisie). Ses domaines de recherche concernent la traduction, le plurilinguisme et le contact entre les langues.

 

décembre 2022 :

Rien pour ce mois

novembre 2022 | janvier 2023

haut de page