Accueil > Manifestations > Séminaires > Séminaires 2015-2016 > Manuscrits francophones du Sud 2015-2016

Dernière modification : 9 janvier 2017

Manuscrits francophones du Sud 2015-2016

ITEM

 

20 mai - 14h30-16h30
 ! Salle 108, site CNRS Pouchet, 61, rue Pouchet, 75017 PARIS !

Boris Gamaleya, entre salve et sommation : une enquête génétique à partir de Jets d’aile Vent des origines (2005)

Serge Meitinger (Université de La Réunion)

 

Au fil du temps, il s’est révélé en l’œuvre de Boris Gamaleya (né en 1930), le plus grand poète réunionnais vivant, un double régime de poéticité. D’une part, un souci métrique puissant et sensible, assumant la verticalité du poème comme celle d’une stèle de mémoire faisant la somme d’un monde et de ses origines et que nous souhaitons appeler sommation. D’autre part, la libération du flux poétique poussant vers l’horizon en un élan perpétuel, sans cesse prolongé et repris avec éclat voire fracas, dans une prose dont la syntaxe assure le rythme et que nous appellerons salve. Ces deux régimes cohabitent d’ailleurs souvent dans les mêmes textes, dans les mêmes livres mais l’approche génétique que nous permet l’envoi par le poète, en document numérique, d’une première version intégrale de Jets d’aile Vent des origines révèle une vraie tension dialectique entre ces deux postulations. Nous en montrerons les effets créateurs (et aussi destructeurs !) par l’analyse de quelques exemples, nous interrogeant sur la double dimension de ce livre, « même » sous deux espèces (et plus peut-être !) et toujours autre que lui-même !

 

 

Serge Meitinger, né en 1951, professeur de littérature française et francophone à l’université de La Réunion de 1997 à 2015, désormais retraité ; a séjourné huit ans à Tananarive où il a enseigné à l’École normale supérieure (1980-1988). Nombreux travaux sur la poésie française moderne, de Baudelaire à nos jours, sur la littérature et la poésie francophones. Écrit et publie aussi des poèmes et des proses dont La Centurie de l’Archer qui paraît fin mai 2016.

Ouvrages :

  • Stéphane Mallarmé (Collection “Portraits littéraires”, Hachette, Paris, 1995) ;
  • Océan Indien, Madagascar — La Réunion — Maurice (anthologie de récits de voyages et de fictions, choix et présentation en collaboration avec J.-C. Carpanin Marimoutou, Omnibus, Paris, 1998) ;
  • Henri Maldiney, une phénoménologie à l’impossible (direction et présentation d’un ouvrage collectif, Le Cercle herméneutique, collection Phéno, Paris, 2002) ;
  • Espaces et paysages, Représentations et inventions du paysage de l’Antiquité à nos jours (direction et présentation d’un ouvrage collectif, Cahiers du C.R.L.H., n° 14, L’Harmattan/Université de La Réunion, 2006) ;
  • Écritures de la ville (direction et présentation d’un ouvrage collectif, en collaboration avec C. Chelebourg, Cahiers de Recherches sur l’Écriture et l’Espace, Crée ! n° 1, Éditions Kimé, Paris, 2006).
  • Coordinateur scientifique de l’édition des Œuvres complètes de Jean-Joseph Rabearivelo, co-dirigée avec Claire Riffard, Liliane Ramarosoa et Laurence Ink : tome I (Le diariste, L’épistolier, Le moraliste) paru en 2010, tome II (Le poète, Le narrateur, Le dramaturge, Le critique, Le passeur de langues, L’historien) paru en 2012, Collection « Planète Libre », éditions du CNRS, n° 2 et 3.
  • Chants d’Iarive précédé de Snoboland de J.-J. Rabearivelo, texte établi et présenté par S. M., éditions Passage(s), 2015.

 

juillet 2019 :

Rien pour ce mois

juin 2019 | août 2019

haut de page