Accueil > Recherche > Projets > Axe C - Esthétiques de la translation > Le « naturalisme-monde » en questionRéceptions et recréations d’un mouvement (...)

Dernière modification : 27 mars 2018

Le « naturalisme-monde » en question
Réceptions et recréations d’un mouvement littéraire international (XIXe – XXIe siècle)

Olivier LUMBROSO – ITEM
Depuis 2017

  Sommaire  

 Orientation des travaux

Trois réunions de travail ont eu lieu au cours du premier semestre 2017 pour cadrer le projet. Elles ont conduit à réduire le périmètre des actions et livrables, en passant d’une organisation par aires géolinguistiques constituées en sous-projets – par exemple les traductions illustrées en Europe ou les pétitions en faveur de Zola en Amérique du Sud – à une organisation recentrée sur un corpus unique et cohérent : les lettres internationales en langue française et en langues étrangères adressées à Zola du monde entier, au moment de l’affaire Dreyfus. Ces lettres reçues par l’écrivain sont conservées au Centre d’étude sur Zola et le naturalisme (ITEM, CNRS-Pouchet), sous la forme de photocopies. Une partie inédite se trouve aussi chez Brigitte Émile-Zola, l’arrière petite-fille du romancier.

« Naturalisme monde » – Origines des lettres
Origines des lettres
(cliquer pour agrandir)

Nous avons réévalué les enjeux de ce corpus épistolaire international, le travail d’analyse et de transcription qu’il supposait, en raison de la découverte de fonds nouveaux. Le livrable principal consistera en un portail numérique des lettres internationales, annotées selon un ensemble de métadonnées, et bénéficiant d’un commentaire interprétatif. Une équipe internationale d’une trentaine de membres se répartit ce travail. Un colloque international en mai 2019 rendra compte des résultats techniques et intellectuels du projet.

 

Membres du projet

  • Coordonnateur : Olivier Lumbroso (Université Sorbonne Nouvelle / ITEM)
  • Administrateur de la plateforme EMAN Correz : Jean-Sébastien Macke (ITEM-CNRS)

 

Membres en France : Jean-Baptiste Amadieu (République des savoirs-CNRS), Aurélie Barjonet (Université St-Quentin en Yvelines), Yves Chevrel (Sorbonne Universités), Zaki Coussa (ITEM-CNRS), Hortense Delair (Université Sorbonne Nouvelle), Elise Cantiran (Université Sorbonne Nouvelle), Zaki Coussa (ITEM-CNRS), Marion Glaumaud-Carbonnier (Université Sorbonne Nouvelle), Céline Grenaud-Tostain (Université d’Evry), Philippe Hamon (Université Sorbonne Nouvelle), Myriam Kohnen (ITEM-CNRS), Aurélien Lorig (Université Sorbonne Nouvelle), Olivier Lumbroso (Université Sorbonne Nouvelle / ITEM), Jean-Sébastien Macke (ITEM-CNRS), Alain Pagès (Université Sorbonne Nouvelle), Jean-Michel Pottier (Université de Reims), Michaël Rosenfeld (Université Sorbonne Nouvelle), Isabelle Schaffner (Ecole Polytechnique), Karl Zieger (Université de Lille).

Membres internationaux : Paul Aron (Université Libre de Bruxelles), Agnès Elthes (Université des Sciences Techniques et Economiques de Budapest), Ligia Fonseca Ferreira (Universidade Federal de São Paulo, Brésil), Pedro Paulo Garcia Ferreira Catharina (Universidade Federal do Rio de Janeiro, Brésil), Hans Farnlöf (Université de Stockholm, Suède), Leonardo P. Mendes (Université du Texas, USA), Marcos Moraes (Université de São Paulo, Brésil), Kalai Sandor (Université de Debrecen, Hongrie), Celia Sousa Vieira (Institut Universitaire de Maia, Portugal), Geneviève de Viveiros (Université de Western Ontario, Canada), Claire White (Université de Cambridge), Nick White (Université de Cambridge).

« Naturalisme monde » - Correz (EMAN)
Exemple d’une lettre éditorialisée sur EMAN
décembre 2019 :

Rien pour ce mois

novembre 2019 | janvier 2020

haut de page