Accueil > Recherche > Projets > Axe B - Penser en langues et traduire > DIGA Dictionnaire International de Génétique Artistique

Dernière modification : 3 avril 2017

DIGA
Dictionnaire International de Génétique Artistique

Pierre-Marc de BIASI – ITEM
2013-2016

  Sommaire  

 Résumé

Contrairement au lexique utilisé dans les catalogues et les inventaires raisonnés pour décrire les œuvres d’art « définitives », l’immense domaine des traces écrites ou dessinées qui témoignent de la genèse des œuvres constitue un espace terminologique instable et à ce jour sans cadre scientifique établi pouvant servir de référence. Les documents préparatoires relatifs à la création picturale en sont un bon exemple : il n’existe aucune définition précise des significations respectives de termes comme : dessin, dessin préparatoire, esquisse, croquis, ébauche, projet, crayon, crayonné, tracé large, étude de détail, tracé partiel, canevas, mise au carreau, calque correctif, rendu, etc. Comment établir une définition qui rendrait compte à la fois de la technique, de la période historique, du vocabulaire académique contemporain, des usages du métier, de la démarche et des objectifs de l’artiste, des phases de son travail, etc. ? Ces documents de genèse, souvent considérés en eux-mêmes comme des œuvres à part entière (pensons à une esquisse de Vinci, de Raphaël, de Delacroix, de Klee ou de Picasso) sont conservées dans des institutions publiques ou privées dont les usages terminologiques terminologies sont souvent divergents, sinon contradictoires. Mais ces institutions et les documents qu’elles conservent sont également dispersés dans un nombre considérable de pays qui établissent leurs catalogues, inventaires et métadonnées en utilisant leur langue nationale. Comment traduire un terme non défini en le transposant dans une autre langue et dans un autre environnement culturel ? À une époque où l’œuvre d’art est de plus en plus mondialisée en termes d’exposition, de catalogues, de publication et de reproduction, il paraît indispensable de mener une réflexion méthodologique sur les transferts culturels et le plurilinguisme des archives de la création.

 

novembre 2017 :

octobre 2017 | décembre 2017

haut de page