Accueil > Recherche > Projets > Axe B - Penser en langues et traduire > Adjectifs verbaux et participes dans les langues indo-européennes

Dernière modification : 4 juillet 2016

Adjectifs verbaux et participes dans les langues indo-européennes

Daniel PETIT – AOrOc
2014

  Sommaire  

 Bilan

Colloque international co-organisé par l’Ecole normale supérieure (ENS), l’Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE), l’Université de Paris IV Sorbonne, l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales (Inalco) et la Société des Etudes Indo-Européennes (Society for Indo-European Studies), avec le soutien financier de l’EPHE, de l’ENS et du labex TransferS.

Ce colloque international, qui a eu lieu à Paris du 24 au 26 septembre 2014, a eu pour objet d’étudier à travers des langues très diverses (principalement indo-européennes) les liens linguistiques existant entre les adjectifs (verbaux) et les participes. La frontière entre ces deux classes de mots est variable selon les langues et met en jeu l’interface entre la morphologie et la syntaxe. Le but du colloque a donc été de mettre en lumière les convergences et les divergences entre des langues appartenant pour la plupart à une même famille et qui couvrent la majeure partie de l’Europe. A ce titre, il s’est agi d’une réflexion sur la diversité des systèmes linguistiques et sur la diffusion des structures grammaticales. Les langues étudiées ont été à la fois des langues indo-européennes anciennes (grec ancien, latin, sanskrit, hittite) et modernes (celtiques, baltiques, slaves, iraniennes, etc.) ; des exposés théoriques ont aussi enrichi la problématique du colloque. Ce colloque a rassemblé une trentaine de communications venant des savants les plus reconnus au niveau international (USA, Allemagne, Italie, Grande-Bretagne, Pays-Bas, France, etc.) — voir le programme en annexe. Les trois journées du colloque ont attiré un public important (environ cent cinquante participants chaque jour). La publication des actes de ce colloque est prévue en 2016 (remise des textes prévue pour juin 2015, mise en forme et publication pour juin 2016) ; la maison d’édition pressentie est Hempen Verlag (Bremen).

Le soutien du labex TransferS a permis l’organisation matérielle du colloque dans les meilleures conditions : hébergement des conférenciers, organisation d’une cérémonie de remise de volume de mélange à Norbert Oettinger (professeur à Erlangen). L’appui de la logistique du labex TransferS, associée à celui de l’ENS (service de la communication), a en outre permis une large diffusion de l’information sur le colloque et a contribué à son succès auprès d’un public, qui ne regroupait pas seulement des spécialistes de linguistique indo-européenne, mais aussi plus généralement un nombre important de linguistes généralistes.

 

haut de page