Accueil > Manifestations > Colloques, journées d’étude > “Valéry traduit”

Dernière modification : 10 mai 2019

“Valéry traduit”

Journée d’études

  Sommaire  

 JPEG - 621.4 ko

 

 

 

 

 

 

 

 Résumé

 

« Mon caractère intellectuel le plus constant, le plus marqué est celui-ci : Tout ce qui m’est dit – tout ce que je lis m’apparaît comme devant être traduit. »

Une note comme celle-ci révèle à quel point la traduction est, aux yeux de Valéry, une opération centrale de l’esprit – et de son esprit singulièrement. Cette journée d’études sera l’occasion de faire dialoguer, autour du phénomène de la traduction, des perspectives étroitement complémentaires : de considérer les échanges et interactions entre écrire et traduire, entre penser la traduction et donner lieu à une traduction. Autour de sa très belle version des Bucoliques de Virgile – l’unique traduction qu’il ait portée jusqu’à son terme – Valéry a amorcé d’autres tentatives. Leur inachèvement – au même titre que celui de maint projet d’écriture – n’est assurément pas à mettre sur le compte du désintérêt. Les nombreuses considérations sur les enjeux, difficultés et méthodes liées aux différentes formes de traduction en témoignent suffisamment. Et la réflexion développée par Valéry éclaire de manière fertile les défis et questions que soulèvent pour les traducteurs les écritures valéryennes – et particulièrement les pages sui generis que sont les Cahiers.

juillet 2019 :

Rien pour ce mois

juin 2019 | août 2019

haut de page