Accueil > Manifestations > Séminaires > Séminaires 2016-2017 > Transferts culturels 2016-2017

Dernière modification : 21 juillet 2017

Transferts culturels 2016-2017

Pays germaniques

 

9 décembre 2016

Philosophies entre Allemagne et États-Unis

 

Thibaut Trochu, Paris : Transferts transatlantiques du « pragmatisme » au XXe siècle. Examen du rôle de l’espace philosophique germanophone

Depuis une vingtaine d’années, les propositions théoriques « pragmatistes » sont régulièrement mobilisées dans la philosophie et les sciences sociales européennes. Alors qu’au début du siècle ce registre théorique, traditionnellement perçu comme un courant de pensée d’inspiration « américaine », a fait l’objet de jugements philosophiques dépréciatifs, il est souvent présenté de nos jours comme un vecteur de renouvellement épistémologique voire comme une acculturation anglophone bienfaitrice.

Pour tenter de donner une profondeur historique à cet aspect de l’activité philosophique contemporaine, nous examinerons 3 séquences de la circulation transatlantique des idées pragmatistes au XXe siècle par une focalisation sur l’espace philosophique germanophone. Seront abordés : 1) Les discussions lors du 3e Congrès international de philosophie de Heidelberg (1908), 2) L’émigration des « néo-positivistes » aux Etats-Unis dans les années 1930-1940, 3) La « ré-invention » du pragmatisme aux Etats-Unis dans les années 1980 puis l’activisme de certains de ses médiateurs européens.

 

Ronan de Calan, Paris : Les effets de l’exil. Note sur le silence politique des psychanalystes et des empiristes logiques après leur fuite »

Si la psychanalyse n’est pas purement et simplement supprimée mais aryanisée à l’arrivée de Hitler au pouvoir, la plupart des psychanalystes fuient l’Allemagne pour la France, l’Angleterre, enfin et surtout les Etats Unis : non parce qu’ils sont psychanalystes mais parce qu’ils sont intellectuels, juifs pour une bonne partie d’entre eux, et socialistes enfin ou liés aux partis de gauche pour la plupart, ce qu’on aurait tendance à oublier. Il en va de même des membres du Cercle de Vienne, Carnap et Neurath au premier chef. En reprenant le dossier de la politique de la psychanalyse et de la politique du Cercle de Vienne, et en discutant notamment le livre de George Reisch, How cold War transformed the philosophy of science, je traiterai des effets de l’exil sur deux des massifs les plus importants de l’épistémologie et des sciences dans le monde germanophone.

 

septembre 2020 :

Rien pour ce mois

août 2020 | octobre 2020

haut de page