Accueil > Recherche > Projets > Axe D - Histoire des sciences > Les transferts de cultures juridiques Le cas de la justice pénale (...)

Dernière modification : 21 avril 2017

Les transferts de cultures juridiques
Le cas de la justice pénale internationale

Raphaëlle NOLLEZ-GOLDBACH – CTAD
Depuis 2015

  Sommaire  

 Résumé

S’il est un espace où la circulation des concepts et des modèles entre les cultures est à l’oeuvre, c’est celui de la justice internationale et de son système judiciaire transnational. À travers les textes adoptés par les juges – les décisions judiciaires – il est possible de décrypter la mise en place d’une culture internationale propre. Celle-ci exprime l’hybridation qui s’est opérée au sein des juridictions entre les cultures juridiques traditionnelles dominantes au plan interne – les systèmes civiliste et de common law – et entre les juridictions elle-mêmes – le dialogue des juges s’effectuant au niveau international même.

Ce qui est remarquable au sein de ce nouvel espace judiciaire c’est qu’il se place directement au niveau mondial, impliquant un droit transnational et développant sa propre culture juridique. Le projet se propose ainsi de mener une analyse de la circulation des modèles impliqués au sein des juridictions pénales internationales et de modéliser l’hybridation procédurale et culturelle qui s’y produit à travers les outils de visualisation offerts par les humanités numériques.

 

haut de page