Accueil > Recherche > Projets > Axe A - Cultures et périphéries > Les casques celtiques et celto-italiques Transferts techniques et (...)

Dernière modification : 27 février 2017

Les casques celtiques et celto-italiques
Transferts techniques et stylistiques entre l’Europe moyenne et l’Italie centrale au IVe s. av. J.-C.

Thierry LEJARS – AOrOc
Depuis 2016

  Sommaire  

 Résumé

L’objectif de cette recherche vise à illustrer un phénomène de transferts techniques et stylistiques entre d’une part l’Europe celtique et l’Italie préromaine et d’autre part entre l’Italie médio-adriatique et l’Europe celtique occidentale.

Le projet porte sur l’étude d’une série de casques celtiques et celto-étrusques des IVe et IIIe s. avant notre ère découverts tant en France qu’en Italie. Dans le monde gaulois et italique, le casque est une arme défensive relativement rare. C’est aussi un marqueur de statut social et un objet digne d’être offert aux dieux. Les spécialistes qui se sont intéressés à ces objets, ont depuis longtemps souligné l’importance des liens techniques et stylistiques entre l’artisanat celtique et étrusco-italique, et postulé une antériorité et une influence des casques coniques à bouton nord-alpin. Le développement du type Montefortino constitue un bon exemple de la synthèse opérée par les artisans de la péninsule qui surent adapter à leurs besoins et clientèles une protection efficace, une arme qui sera ensuite adoptée par les soldats romains de la période tardo-républicaine.

 

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

haut de page