Accueil > Recherche > Projets > Axe D - Histoire des sciences > Le mouvement phénoménologique, de Fribourg-en-Brisgau à Paris, en passant par (...)

Dernière modification : 29 septembre 2017

Le mouvement phénoménologique, de Fribourg-en-Brisgau à Paris, en passant par Strasbourg, Prague et Louvain
Concepts, langages, institutions

Dominique PRADELLE – Pays Germaniques
Depuis 2014

  Sommaire  

 Résumé

La problématique générale de ce projet est centrée sur l’aspect intrinsèquement pluriculturel du mouvement phénoménologique, dont la dynamique échappe à toute localisation géographique ou culturelle étroite : l’œuvre de Husserl n’est pas strictement allemande, mais a des liens avec la Bohême-Moravie, la Belgique, la Tchécoslovaquie et la France ; les textes fondateurs de la phénoménologie ont eux-mêmes souvent été publiés ailleurs qu’en Allemagne, témoignant de la dynamique d’échanges philosophiques et éditoriaux entre les pays européens ; enfin, la réception et le renouvellement de la phénoménologie se sont effectués dans un constant dialogue interculturel entre l’Allemagne, la France, la Roumanie, la Pologne, les États-Unis. L’objet est d’étudier les lignes de force de cette dynamique complexe, européenne et extra-européenne, avec une attention aux transferts conceptuels, langagiers et institutionnels qui ont marqué l’histoire du mouvement phénoménologique tout au long du XXe siècle et qui continuent encore aujourd’hui.

 

décembre 2017 :

novembre 2017 | janvier 2018

haut de page