Accueil > Recherche > Professeurs invités > Invités 2017-2018 > DO Viet Hung

Dernière modification : 15 décembre 2017

DO Viet Hung

Hanoi National University of Education (Vietnam)
Invité de TransferS – octobre 2017

DO Viet Hung - invité octobre 2017

Dans le mois d’octobre 2017, le labex TransferS accueille DO Viet Hung, professeur de philologie et vice-président de la Hanoi National University of Education (Vietnam).

 

 

Les conférences auront lieu en Vietnamien en présence d’une interprète

 

Mercredi 4 octobre 2017, 16h-18h, ENS salle Assia Djebar
Play La conscience collective du monde chez les Vietnamiens
par les modes de dénomination des choses et des phénomènes avec les mots composés hypotatiques
La dénomination des choses et des phénomènes dans une langue reflète clairement les caractéristiques culturelles de la communauté qui l’utilise. L’analyse des données structurelles des mots composés hypotatiques montre que les caractéristiques d’individualisation de chaque communauté ont été choisies en fonction de la classe d’objets. Il n’y a pas de liste commune de fonctionnalités pour toutes les catégories de choses. De plus, le rôle et la fréquence des caractéristiques utilisées pour individualiser diverses choses sont différents. La différence des éléments distinctifs dans la dénomination se produit non seulement parmi les langues, mais aussi dans une même langue, entre les catégories de choses. Chaque catégorie de choses a sa propre liste d’éléments distinctifs. Les données de la langue vietnamienne montrent également que la métaphore se produit non seulement au niveau des phonèmes jouant le rôle de distinction des caractéristiques des choses et des phénomènes, mais aussi au niveau des mots. Ce fait indique que la métaphore n’est pas seulement une méthode de changement sémantique des sons donnés, mais également une méthode de transformation des phrases en mots par la dénomination.

 

Lundi 9 octobre, 16h-18h, ENS salle des Actes
Play La conscience de la communauté à travers la signification lexicale
Le monde extralinguistique est, certes, unique pour toute communauté du monde. Mais la caractérisation du monde en différents sens du mot relève de chaque communauté. Il s’agit par exemple du mot anglais rice qui correspond à plusieurs termes en vietnamien tels lúa, gạo, cơm. Aussi une chose généralement désignée par un nom en anglais est-elle qualifiée de façon plus précise et plus détaillée par les Vietnamiens. En effet, pour constituer le sens d’un mot, les linguistes tiennent compte de deux facteurs de base : l’existence des choses et des phénomènes dans le monde et la conscience de la communauté de ces derniers. Il faut donc ces deux facteurs pour qu’un mot et son sens prennent forme. Pour dénommer une chose ou un phénomène, les communautés de langue mettent en jeu des procédés de composition des mots de leur langue, faisant fonction de la création des nouveaux mots. Dans bien des cas, en contact et en échange avec d’autres communautés, on peut y emprunter des mots pour donner un nom à des choses et à des phénomènes qui n’étaient pas encore dénommés dans sa langue. L’emprunt lexical rend ainsi plus visible notre conscience des choses et des phénomènes grâce au sens des mots d’emprunt. Ceci est parfaitement corroboré par le processus de contacts et d’échanges culturels vietnamo-français. Les Vietnamiens ont alors emprunté des mots du français en les adoptant dans leur lexique vietnamien pour nommer les choses et les phénomènes, ceux que l’on n’avait pas sus complètement en conscience avant cet emprunt. Notre étude des mots d’emprunt au français dans la langue vietnamienne a pour objectif de montrer que les choses, les phénomènes et les termes scientifiques d’emprunt apportent aux Vietnamiens de nouvelles connaissances et appréhensions sur le monde.

 


  • Entrée libre dans la limite des places disponibles

    4 octobre 2017, 16h00-18h00
    ENS, 29 rue d’Ulm, 75005
    salle Assia Djebar (rez-de-chaussée, aile Curie)

    9 octobre 2017, 16h00-18h00
    ENS, 45 rue d’Ulm, 75005
    salle des Actes (1er étage, escalier A)


Le professeur Do Viet Hung s’interesse particulièrement aux domaines de recherche de la sémantique, de la pragmatique et de la culture et de la langue vitenamiennes.

Parmi ses dernières publications :

  • (2011). Meaning of linguistic signals. Education Publishing House.
  • (2011). Pragmatics. Education Publishing House.
  • (2011). A summary of linguistics. Education Publishing House

 

  • (2014). “Presupposition and cultural characteristics of community
  • activities”. Science Journal, Hanoi National University Publishing House.
  • (2013). “Method of nomination and the Liguistic world picture of
  • Vietnamese people”. Southeast Asia Journal
  • (2011). “From Word Explanation to Word Formation in Vietnamese”.
  • Foreign Language Review

 

décembre 2017 :

novembre 2017 | janvier 2018

haut de page