Accueil > Recherche > Projets > Axe C - Esthétiques de la translation > Disciple de nuit Élaboration et réception de la figure de Nicodème

Dernière modification : 3 avril 2018

Disciple de nuit
Élaboration et réception de la figure de Nicodème

Anne-Catherine BAUDOIN – AOrOc
Carlo OSSOLA (République des Savoirs)
2017

  Sommaire  

 Bilan

Le colloque « Disciple de nuit : la figure biblique de Nicodème » s’est tenu les 24 et 25 novembre 2017, au Collège de France (vendredi 24) et à l’École normale supérieure (samedi 25). Il a rassemblé des chercheurs de différents domaines – spécialistes d’exégèse, de littérature, d’histoire et d’histoire de la pensée antique, médiévale, moderne, contemporaine, et d’histoire de l’art –, de différentes institutions (ENS, Collège de France, École pratique des hautes études, universités françaises et étrangères), qui étaient à différents moments de leur vie universitaire (du doctorat à l’éméritat). Les quinze interventions, remarquables par leur acribie autant que par leur clarté, ont été suivies par près de cent cinquante personnes, tant au Collège de France qu’à l’ENS . Les interventions ont porté sur le texte même du Nouveau Testament et sur les interprétations proposées par les auteurs chrétiens anciens (Jean Chrysostome, Augustin d’Hippone, Cyrille d’Alexandrie), sur la présence de Nicodème dans la littérature chrétienne narrative (Évangile dit de Nicodème, dans ses versions grecque et latine ; parenté apocryphe de Nicodème), sur l’iconographie de Nicodème en Occident comme en Éthiopie, sur la littérature médiévale (liée au cycle du Graal) et moderne (Pascal), et enfin sur l’utilisation de Nicodème comme figure de repoussoir ou d’identification (dans l’œuvre de Calvin et pour les esclaves afro-américains au XIXe siècle).

La dernière intervention, consacrée à la figure de Nicodème chez le poète français Jean Grosjean (1912-2006) a permis d’introduire une approche pratique de l’histoire de la réception : la Compagnie du théâtre de la Clairière (Besançon) a présenté une lecture-spectacle du Pilate de Jean Grosjean au théâtre de l’École normale supérieure, en soirée, le samedi 25. Cette représentation a attiré tant les intervenants et auditeurs du colloque qu’un public plus large, et chacun a pris plaisir à découvrir cette interprétation contemporaine d’une figure biblique proche de Nicodème.

La publication des actes est prévue pour le 3e fascicule 2018 de la Rivista di Storia e Letteratura religiosa (Olschki).

 

 

novembre 2020 :

Rien pour ce mois

octobre 2020 | décembre 2020

haut de page