Accueil > Recherche > Projets > Axe B - Penser en langues et traduire > Constructions, grammaire, lexique et cognition

Dernière modification : 3 juillet 2018

Constructions, grammaire, lexique et cognition

Myriam BOUVERET – Lattice
Depuis 2012

  Sommaire  

 Résumé

Le langage est ancré dans la cognition humaine. Dans cette étude, nous nous interrogeons sur l’idée selon laquelle la culture détermine partiellement la langue, la syntaxe, les constructions et le lexique et tentons de comprendre à travers les comparaisons entre langues quelle part jouent l’universalité et la culture pour certains concepts ou représentations. L’approche linguistique défendue dans le projet explore les « liens réciproques entre la langue et la pensée » sur lesquels repose la linguistique cognitive, et particulièrement la sémantique cognitive à laquelle nous recourrons ici. L’originalité du travail, outre la diversité linguistique des langues étudiées, est de se pencher tout à la fois sur les phénomènes de polysémie et l’évolution diachronique du sens dans la lignée de l’ouvrage séminal de Eve Sweetser, From Etymology to Pragmatics (1990, Cambridge
Studies in Linguistics).

 

Participants 2018-2019

  • Responsable : Myriam Bouveret Lattice, CNRS – ENS-PSL – Paris 3

  • Karolina Krawczak, Associate Professor (Université Adam Mickiewicz à Poznan (Pologne)
  • Eric Corre, PR (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3)
  • Simon Devylder, Post Doctorant (Université de Uppsala, Suède)
  • Seiko Fujy, PR (The University of Tokyo)
  • Leslie Tahan, Doctorante (Université de Poitiers)
  • Eve Sweetser, PR (University of California-Berkeley)
  • Debra Ziegeler, PR (Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3)

 

décembre 2018 :

novembre 2018 | janvier 2019

haut de page