Accueil > Recherche > Publications > Publications 2016 > Asie centrale Transferts culturels le long de la Route de la (...)

Dernière modification : 23 janvier 2017

Asie centrale
Transferts culturels le long de la Route de la soie

Michel Espagne, Svetlana Gorshenina, Frantz Grenet, Shahin Mustafayev
et Claude Rapin (dir.)

Asie centrale. Transferts culturels le long de la Route de la soie
Crédits : Éditions Vendémiaire

Les marchands sogdiens n’ont pas seulement contribué à l’importation de la soie chinoise en Occident ; ils ont aussi, à l’instar d’autres peuples centrasiatiques, comme les Ouighours ou les Tokhariens, participé à la reformulation du canon bouddhique avant son adoption par les Chinois. Les descendants de Gengis Khan n’ont pas seulement adopté la langue turque ; ils sont aussi passés au persan et ont établi la culture persane dans l’Inde du nord. Les Grecs nourris d’Aristote n’ont pas seulement rencontré à Aï Khanoum, dans l’actuel Afghanistan, les peuples de la steppe ; ils ont aussi laissé des traces dans les textes zoroastriens de la Perse. Les cinéastes russes réfugiés à Tachkent dans les années 1940 n’ont pas seulement apporté à l’Ouzbékistan des techniques nouvelles ; ils ont enrichi le cinéma soviétique de motifs centrasiatiques… La Route de la soie, cette invention du XIXe siècle, nous invite à aborder l’histoire du monde sans préjugés européocentristes.

L’Asie centrale : lieu mythique, creuset exceptionnel d’influences lointaines, où les religions, les moeurs, les arts et les techniques se sont trouvés inextricablement mêlés. Ses territoires recouvrent l’ensemble des anciennes républiques soviétiques centrasiatiques et les territoires avoisinants du Xinjiang, de la Mongolie, de l’Afghanistan, de l’Iran, de l’Azerbaïdjan et de la Turquie. Ils offrent tous une stratification extrêmement complexe de transferts culturels aussi bien synchroniques que diachroniques.

Un voyage dans le temps, à la rencontre de peuples et de civilisations qui se sont illustrés par une production artistique d’une richesse inouïe. Et la première synthèse accessible en français sur cette aire culturelle qui a depuis des siècles fasciné voyageurs et savants.

 

Traduction française des actes du colloque international « Cultural Transfers in Central Asia : before, during and after the Silk Road », Samarcande, 12-14 septembre 2013

 

M. Espagne et al. (dir.). Asie centrale : transferts culturels le long de la Route de la soie. Paris : Éditions Vendémiaire , 2016, 736 p. ISBN 978-2-36358-193-8

 

 

décembre 2017 :

novembre 2017 | janvier 2018

haut de page