Accueil > Recherche > Publications > Publications 2015 > Transferts de savoirs sur l’Afrique

Dernière modification : 20 janvier 2017

Transferts de savoirs sur l’Afrique

Michel Espagne et Hans-Jürgen Lüsebrink (éd.)

Transferts de savoirs sur l'Afrique
Crédits : Karthala

L’histoire des savoirs sur l’Afrique ici esquissée se doit de mettre en exergue un tissu d’imbrications scientifiques et de transferts franco-allemands. La question du statut des langues révèle que l’africanisme a commencé, en France aussi bien qu’en Allemagne, comme une philologie progressivement détachée de l’orientalisme. On peut ensuite mettre en évidence que des cursus visant à la formation plus pratique d’africanistes ont progressivement été établis depuis les dernières décennies du XIX e siècle dans les écoles coloniales françaises ou allemandes ; elles sont en concurrence mais reprennent des modèles comparables.

Les auteurs de ce livre font apparaître que les transferts de savoirs sur l’Afrique se fondent aussi sur des médias, ancrés dans des institutions, comme les instituts de recherche, les associations scientifiques, les maisons d’édition. Mais dans une asymétrie structurelle, il a été trop longtemps minimisé le rôle des Africains eux-mêmes.

Mais il devient de plus en plus évident que les savoirs sur l’Afrique ont pu modifier fortement le cadre européen, son esthétique et sa perception du monde. L’ouvrage montre combien les transferts franco-allemands autour de l’africanisme sont un moment de l’histoire contemporaine des sciences humaines.

 

Michel Espagne est directeur de recherche au CNRS, germaniste et spécialiste des transferts culturels.

Hans-Jürgen Lüsebrink est professeur de romanistique à l’Université de Sarrebruck (Allemagne). Il est titulaire de la chaire « Études culturelles romanes et communication interculturelle ».

 

M. Espagne et H.-J. Lüsebrink (éd.). Transferts de savoirs sur l’Afrique. Paris : Karthala, 2015, 336 p. ISBN 978-2-8111-1414-5

décembre 2017 :

novembre 2017 | janvier 2018

haut de page