Accueil > Recherche > Projets > Axe D - Histoire des sciences > Livres et textes voyageurs

Dernière modification : 23 février 2016

Livres et textes voyageurs

Frédéric BARBIER – IHMC
2012-2015

  Sommaire  

 Résumé

Les recherches en histoire du livre [1] jouent bien évidemment un rôle essentiel dans le développement des transferts culturels en Europe, depuis le milieu du XVe siècle et la « première révolution du livre » jusqu’à aujourd’hui. Il s’agira des objets (les livres), mais aussi de leurs contenus et de leurs modes d’appropriation, ainsi que des hommes et des groupes sociaux intervenant autour des livres.

Par ailleurs, les chercheurs ont montré, depuis plusieurs années, qu’un certain nombre de catégories traditionnellement reçues comme intangibles devaient bien plutôt être considérées comme mobiles : la catégorie d’auteur (l’auteur n’est pas seul à l’origine du texte tel que celui-ci se présente au lecteur), celle de texte (le texte bouge d’une édition à l’autre, d’une langue à l’autre, d’une géographie ou d’une époque à l’autre, etc.) et celle d’édition (tous les exemplaires d’une même édition ne sont pas semblables). Les travaux réalisés dans cette perspective ont notamment concerné le Narrenschiff, mais aussi le Roman de Mélusine, et un certain nombre d’autres titres étudiés dans le plus long terme.

Un groupe international de chercheurs intéressés par cette thématique relativement neuve, mais très large, s’est progressivement constitué pour envisager la possibilité de l’explorer plus précisément dans le cadre d’un travail en collaboration. Deux réunions de travail ont eu lieu au cours de l’automne 2012, à Mamaia et à Sao Paulo, qui ont permis de dégager quatre axes principaux de réflexion.

  1. Les acteurs du livre et leurs évolutions, depuis le XVe siècle.
  2. Le livre, entre appropriation individuelle, identité collective et perspectives transnationales.
  3. Élaboration et circulation des informations sur les livres : catalogues et recensions.
  4. Une bibliothèque, miroir de l’Europe : Strasbourg.

 

L’objectif du séminaire prévu à Eger en mars 2013 est celui de discuter plus précisément les axes de travail, et de finaliser le dossier à soumettre.

 


 

1 - Terme que nous entendons ici au sens le plus large : manuscrits, imprimés, périodiques, quotidiens, pièces, etc.

décembre 2017 :

novembre 2017 | janvier 2018

haut de page