Accueil > Recherche > Projets > Axe C - Esthétiques de la translation > Les arts de la paix dans une Europe en guerre

Dernière modification : 20 mars 2015

Les arts de la paix dans une Europe en guerre

Antoine COMPAGNON – Respublica Literaria
2012

  Sommaire  

 Résumé

Le présent colloque se propose de mettre en lumière les racines intellectuelles et les convergences qui ont favorisé, de la Renaissance au XXe siècle, les échanges culturels et les dialogues savants entre philosophes et lettrés, amateurs d’art, scientifiques, praticiens et théoriciens de la rhétorique. Historiquement la République des Lettres a proposé une relecture approfondie de la tradition humaniste des arts de la paix et elle a mis l’accent sur l’ethos de l’amitié et de l’hospitalité, la conceptualisation du droit naturel et du droit des gens. La grande tradition humaniste, dont la cohérence transnationale a fait contrepoids sous l’Ancien Régime à la « culture de guerre » de tradition épique et féodale, a résisté à la virulence des nationalismes concurrents du XIXe, jusqu’au moment où elle a dû s’avouer vaincue à la veille de la Seconde Guerre mondiale. On étudiera aussi les conditions de sa réactualisation au XXe siècle. Les trois journées s’articulent autour de l’Antiquité et de la Renaissance, de l’Ancien Régime, et de la modernité.

 

haut de page