Accueil > Manifestations > Colloques, journées d’étude > Colloques 2012-2013 > Lectures d’Homère au Center for Hellenic Studies

Dernière modification : 7 février 2017

Lectures d’Homère au Center for Hellenic Studies

Workshop international

Invitation à un dialogue interdisciplinaire autour du corpus homérique

Projet iMouseion

4 et 5 juin 2013 - ENS

 

N’a t-on pas tout dit sur Homère et les épopées monumentales « qui ont éduqué la Grèce » et qui continuent à nous éduquer ? Malgré l’étude continue de ces poèmes fabuleux, les grandes questions demeurent ouvertes : datation, lieu de composition, auteur, diffusion, formation des épopées monumentales, modes de composition et de transmission… Des traits constitutifs des épopées, comme leur caractère volontairement archaïsant ainsi que l’absence d’éléments historiques sur leur poiesis, nous privent d’informations qui permettraient un enracinement spatial et temporel plus sûr. Néanmoins, une des raisons qui intensifie nos incertitudes réside dans le traitement sectoriel des problèmes : l’étude systématique d’Homère appartient surtout aux philologues. Or, les questions posées sont interdépendantes et sollicitent l’ensemble des Sciences de l’Antiquité, même si la philologie demeure le cadre indispensable et le fondement de toute recherche et interrogation sur l’épopée.

C’est le cas du livre de Douglas Frame, monumental également dans ces dimensions et ce pour des raisons théoriques précises. Tout en restant foncièrement attaché à la pratique philologique et à la lecture serrée des textes (en y adjoignant l’exercice comparatiste avec les mythes indo-européens !), Douglas Frame ouvre l’enquête à tous les champs d’études susceptibles d’influencer ses argumentations. De son enquête ressort l’importance capitale du personnage de Nestor dans les deux épopées, à partir d’un réseau d’analyses linguistiques et poétiques qui remontent à des schémas mytho-poétiques indoeuropéens. L’usage du concept de l’absent signifier ramène à la surface des couches de signification codées, qui éclairent une série de thèmes épiques, comme la configuration iliadique de Patrocle, le nostos des héros, l’épisode des Phéaciens, la déesse Athéna dans l’épopée et dans le culte athénien…

Le Workshop traitera des questions ouvertes majeures en partant du champ des études homériques et en les articulant à d’autres domaines : histoire, archéologie, histoire de religion, linguistique, philologie comparée, poétique. Du personnage de Nestor à la formation de la ligue panionienne et des épopées monumentales, des racines indo-européennes des épopées à leur ‘recension’ athénienne et les rapports entre homérisme, politique et religion dans l’histoire d’Athènes, l’objectif de nos travaux sera de revisiter les vieux problèmes et de mieux redéfinir nos questions autour d’un phénomène culturel majeur, dont nous mesurons encore le rayonnement.

‘Homère au CHS’ ce sont aussi les travaux de Leonard Muellner et de Gregory Nagy, qui préparent, avec Douglas Frame et Anita Nikkanen, un Commentaire à Homère numérique. Leur présence au Workshop mettra en évidence la dimension plus systématiquement dialogique de leurs travaux menés depuis 2000 au CHS. De ces travaux spécialisés émane une autre initiative que nous aurons l’occasion de découvrir le lendemain du Workshop, le cours de Gregory Nagy sur le ‘Héros en Grèce ancienne’, un cours en ligne qui rend l’épopée homérique accessible à tous, dans le cadre de la grande initiative numérique de Harvard et de MIT, la plateforme edX.

haut de page