Accueil > Recherche > Projets > Axe C - Esthétiques de la translation > Avec Roland Barthes

Dernière modification : 22 avril 2016

Avec Roland Barthes

Antoine COMPAGNON – République des Savoirs
2015-2016

  Sommaire  

 Bilan

Le colloque « Avec Roland Barthes », soutenu par le labex TransferS, s’est tenu au Collège de France le 13 novembre 2015 et le 16 janvier 2016. Il était initialement prévu que les deux journées se déroulent en novembre, mais la manifestation fut brutalement interrompue par les attentats parisiens. Grâce à la persévérance des différents intervenants, prêts à se rendre de nouveau à Paris, même depuis des destinations fort lointaines, il a été possible de reprogrammer la presque totalité des interventions au mois de janvier, dans de bonnes conditions.

Le colloque, organisé par Antoine Compagnon, Éric Marty et Philippe Roger, reposait sur la collaboration de trois institutions principales : le Collège de France (appuyé sur l’USR « République des savoirs » et sur le labex TransferS), l’université Paris-Diderot et l’EHESS, soutenue par la Fondation France-Japon. Toutes ces institutions furent liées à la personne de Roland Barthes : l’EHESS est l’héritière de la VIe section de l’EPHE, où il enseigna jusqu’en 1976, avant de rejoindre le Collège de France, où il occupa la chaire de Sémiologie littéraire jusqu’à sa mort ; l’université Paris-Diderot accueille, quant à elle, le Centre Roland Barthes, qui constitue l’un des foyers actifs de la recherche sur son œuvre.

Il s’est agi d’un colloque international, comptant des intervenants venus des États-Unis, du Japon, d’Italie, de Suède ou du Royaume-Uni, et venant marquer le centenaire de la naissance de l’auteur du Plaisir du texte. Comme le titre du colloque l’indique, nous ne cherchions pas tant à réfléchir sur l’œuvre de Roland Barthes qu’avec elle, en sa compagnie ou sous son égide. Chacun fut amené à présenter la façon dont l’œuvre et la personne de Barthes avaient pu compter dans son propre parcours, dans la constitution de sa propre œuvre. Ce fut l’occasion de faire dialoguer des disciplines et des horizons fort différents : littérature, philosophie, sémiotique, bien sûr, mais aussi histoire, cinéma, architecture, musique. Le colloque a ainsi accueilli des orateurs divers, universitaires, écrivains, artistes, et s’est conclu sur une belle lecture, par Daniel Mesguich, d’extraits de La Chambre claire, la dernière œuvre de Barthes.

 

Lecture

Accéder aux vidéos du colloque

Accéder aux entretiens avec :

 

février 2019 :

janvier 2019 | mars 2019

haut de page