Accueil > Recherche > Projets > Axe C - Esthétiques de la translation > The (Un)translatability of the Museum

Dernière modification : 15 juin 2018

The (Un)translatability of the Museum

Charlotte GUICHARD – IHMC
Depuis 2018

Présentation

Les musées, tels qu’ils ont été pensés et conçus en Europe à l’âge moderne, sont des lieux centraux pour les débats actuels sur le patrimoine culturel mondial. Mais quel sens peut avoir la chose « musée » dans le contexte global quand dans de nombreuses langues du monde, elle ne peut être décrite et saisie que par l’adoption d’un concept qui leur est étranger ? Comment la prise de conscience de l’absence du terme « musée » dans les langues non-européennes aiguisent-elles l’idée de « musée » en 2017 ? Alors que le débat public est ouvert, depuis décembre 2017, sur la restitution des objets du patrimoine africain, ce colloque international entend réfléchir à l’avenir de la forme « musée », en ce début du XXIe siècle.

S’appuyant sur les recherches menées par la philosophe française Barbara Cassin sur les correspondances entre « musée » et « patrimoine culturel » en langues subsahariennes, le colloque « (In)traductibilité du musée » veut créer un espace de réflexion sur le concept de « musée » dans un contexte global, dans lequel les professionnel(le)s des musées, les chercheur(e)s et les artistes contemporains seront invités à dialoguer.

Ce colloque, qui se tiendra en anglais, est le fruit d’un partenariat entre le pôle de recherche « Translocations - Enquêtes historiques sur le déplacement des biens culturels » de l’Université technique de Berlin et du Collège de France (Bénédicte Savoy), l’Institut d’histoire moderne et contemporaine et l’École normale supérieure (Charlotte Guichard), le British Museum de Londres (Hartwig Fischer) et le Haus der Kulturen der Welt à Berlin qui accueillera la conférence du 15 au 17 novembre 2018.

haut de page