Accueil > Recherche > Professeurs invités > Invités 2018-2019 > Serge SHAROFF

Dernière modification : 28 mai 2018

Serge SHAROFF

Université de Leeds (Royaume-Uni)
Invité du Lattice – printemps 2019

Au printemps 2019, le labex TransferS et Thierry Poibeau (Lattice) accueillent Serge SHAROFF, maître de conférences à l’institut des langues, cultures et sociétés de l’Université de Leeds.

 

Traitement automatique de langues et multilinguisme

Alors qu’il existe plus de 6000 langues dans le monde, on dispose de ressources électroniques permettant de développer des analyseurs performants (syntaxiques ou sémantiques) pour une cinquantaine de langues seulement. Et encore ne dispose-t-on de données en quantité suffisantes pour « entraîner » des systèmes de traitement automatique que pour une minorité de ces cinquante langues. Pour contourner ces problèmes, les chercheurs mettent aujourd’hui au point des systèmes reposant sur des représentations « multilingues » de l’information. Bien que cela soit contre-intuitif de prime abord, il est possible d’obtenir un système performant pour une langue X à partir du transfert de connaissances obtenu par et pour une langue Y (en fait, on utilise plusieurs langues à chaque fois dans les systèmes de traitement moderne de ce type). La question des systèmes de représentation multilingue des connaissances, qui est en général abordée d’un point de vue purement « ingénierique », mériterait un regard pluridisciplinaire. Serge Sharoff discutera notamment de l’impact des recherches en typologie linguistique et de l’impact du contact entre les langues sur le traitement automatique (par exemple, bien que le komi – langue finno-ougrienne du nord de la Russie – n’ait pas du tout la même origine que le russe, le contact entre les deux langues et le bilinguisme de tous les locuteurs komi a amené évidemment une grande porosité de la langue qui a directement transposé des structures du russe en komi).

haut de page