Accueil > Manifestations > Colloques > Colloques 2012-2013 > Scepticisme et pensée morale

Dernière modification : 13 avril 2017

Scepticisme et pensée morale

Colloque international

31 mai – 1er juin 2013
École normale supérieure

 

Organisation : Jean-Charles Darmon (UVSQ-IUF /CRRLPM), Philippe Desan (Université de Chicago) et Gianni Paganini (Université du Piémont oriental, Vercelli), en collaboration avec Frédéric Worms (directeur du CIRPHLES) et le CIEPFC de l’ENS.

 

Le scepticisme a eu une importance déterminante dans l’évolution de la pensée morale, importance dont l’évidence est manifeste dans les sources grecques et latines, mais que les études consacrées à l’âge moderne ont souvent eu tendance à faire passer à l’arrière-plan, en considérant que le souci épistémologique est devenu primordial, surtout après Descartes. L’ambition de cette enquête collective sera, en premier lieu, de remettre à sa place, centrale, la finalité éthique du scepticisme au seuil, puis au cœur même de l’Age classique. On voudrait notamment analyser comment le dialogue entre réflexion philosophique et expériences littéraires a favorisé le développement d’une pensée morale sceptique que des préoccupations liées aux sciences et à la métaphysique ont souvent contribué à masquer ou à marginaliser. Une autre spécificité de cette enquête sera d’étudier, entre sciences, philosophie, littérature et arts, les prolongements de cette problématique jusqu’au moment présent, en étudiant certaines formes de résurgence (et de transformations) du scepticisme sur la scène de la pensée morale contemporaine et des débats qui la traversent.

 

> Programme détaillé sur le site de l’ENS

 

 

Colloque soutenu par le Laboratoire d’excellence TransferS, l’Institut Universitaire de France, the University of Chicago Center in Paris, the France Chicago Center

haut de page