Accueil > Recherche > Projets > Axe C - Esthétiques de la translation > Manuscrits littéraires francophones Sauvegarder, étudier, éditer, archiver, (...)

Dernière modification : 23 février 2017

Manuscrits littéraires francophones
Sauvegarder, étudier, éditer, archiver, valoriser

Claire RIFFARD – ITEM
Depuis 2012

  Sommaire  

 Cartomac

Portail Humanités Numériques

Ce site lui aussi conçu avec Omeka, renseigne sur la localisation, l’histoire et le contenu des principaux fonds d’archives littéraires en Afrique et dans la Caraïbe. Le but du projet de recherche est de sauvegarder, étudier et éditer les manuscrits littéraires des pays francophones dits du Sud, gravement mis en péril pour des raisons liées au climat, à la forte culture orale ou aux difficultés du secteur éditorial.

Il s’agit dès lors de cartographier les fonds d’archives francophones existants, et d’y associer les informations enregistrées dans des fiches de répertoire issues d’enquêtes de terrain. L’objectif est double : enregistrer spatialement l’information et la restituer cartographiquement. L’intégration de ces données se fait selon trois points d’entrées : l’écrivain (avec ses lieux de vie et de production), les œuvres (au travers de leurs lieux d’édition) et les fonds d’archives actuels (où sont-ils conservés ?).

Pour compléter et historiciser cette information, nous renseignons la localisation des fonds dans le passé afin d’en retracer l’itinéraire et les lieux actuels de conservation sont caractérisés (état de conservation, risque, existence de copies...) afin d’aboutir à une « cartographie des urgences ». Enfin nous essayons de caractériser les relations entre les trois acteurs principaux de conservation des fonds, que sont les ayants-droits, les bibliothèques et les Instituts de recherche.

 

Cartomac

 

novembre 2017 :

octobre 2017 | décembre 2017

haut de page