Accueil > Recherche > Professeurs invités > Invités 2017-2018 > Frank VERMEULEN

Dernière modification : 7 juillet 2017

Frank VERMEULEN

Université de Gand (Belgique)
Invité de l’AOrOc – octobre 2017

Frank VERMEULEN – invité octobre 2017

Durant le mois d’octobre 2017, le labex TransferS et Michel Dabas (AOrOc) accueillent Frank VERMEULEN, directeur du Département d’archéologie de l’Université de Gand (Belgique).

 

 

 

Penser l’espace : étude de l’évolution des paysages dans le bassin méditerranéen par une approche géo-archéologique

Les nombreuses approches actuelles de la prospection non-invasive des sites archéologiques complexes ont le potentiel de changer la nature de l’enquête archéologique des paysages anciens et de dynamiser les débats sur la diversité des schémas d’urbanisme dans l’Antiquité.

Au cours des deux dernières décennies le Prof. Frank Vermeulen et son équipe de l’Université de Gand ont développé une série de travaux géo-archéologiques et surtout des techniques non-invasives qui sont adaptées à la nature de ces sites complexes. La variété des techniques est très grande : utilisation de différents instruments géophysiques (prospection radar-sol, levé magnétométrique, mesures de résistance électrique), utilisation de plusieurs approches de photographie aérienne (avec appareils traditionnels, drones, techniques multi-spectrales…), prospections géomorphologiques et nouvelles approches géomatiques (modélisation de l’érosion, production innovatrice de MNT, etc.).

Cet ensemble d’approches géo-archéologiques a surtout été appliquée avec succès et à grande échelle sur différents sites de villes romaines et leur territoire, en particulier en Lusitanie, en Corse, et sur une série de sites urbains romains abandonnés en Italie (dans le Latium et le Picenum). La prospection intégrée, parfois accompagnée de petites fouilles ciblées, a permis d’identifier une grande quantité de structures urbaines avec une résolution exceptionnellement élevée. Des plans complets de villes issus de ces recherches sont maintenant des instruments de base pour l’étude renouvelée de l’urbanisme romain. Au stade actuel de la recherche, cette équipe développe aussi de nouvelles méthodes pour mieux cartographier et visualiser ces paysages proto-urbains et urbains antiques en très haute résolution ainsi que pour comprendre chronologiquement l’évolution topographique des centres antiques en milieu Méditerranéen.

Dans une série de quatre conférences, les approches méthodologiques innovatrices et les acquis les plus importants de cette recherche multidisciplinaire seront présentés. 

 

Active aerial photography applications in archaeology : the importance of site monitoring and geo-archaeological approaches (with examples of projects in Belgium and Italy)
Mardi 3 octobre, 16h-18h, salle F (ENS, 45 rue d’Ulm)

Integrating remote sensing and geophysical prospections in archaeology (based on recent work in the western Mediterranean area)
Mardi 10 octobre, 16h-18h, salle F (ENS, 45 rue d’Ulm)

The contribution of urban survey to roman town research (recent work in central Italy)
Mardi 17 octobre, 16h-18h, salle F (ENS, 45 rue d’Ulm)

From non-invasive survey to virtual visualisations of ancient landscapes and cityscapes (case study of Roman towns in Portugal and central-Italy)
Mardi 24 octobre, 16h-18h, salle F (ENS, 45 rue d’Ulm)

 


Frank Vermeulen obtained his Master (1981) and PhD (1988) degrees in Archaeology at Ghent University, where he was also research assistant between 1981 and 1989. His doctoral dissertation concerned an archaeological study of the Romanization of Sandy Flanders. After a few years of being first research assistant and later research director at the National Fund for Scientific Research in Belgium (1989-1999) he became lecturer at the Department of Archaeology of Ghent University (1989).

Since 1998 he is Full Professor in Roman archaeology and archaeological methodology at Ghent University and since 2015 he is also Chair of the Department of Archaeology there. Between 2006 and 2015 he also held temporary academic appointments as part-time Research Professor at the research centre CIDEHUS of the University of Évora (Portugal), as Visiting professor at Macquarie University (Sydney) and as Visiting professor at UC Berkeley (Department of Classics).

In his research two major themes dominate : the archaeology and geo-archaeology of ancient Mediterranean landscapes and Roman rural and urban settlement history. He has a special interest in developing and using non-destructive survey techniques, such as aerial photography and geophysical prospection. He currently directs field projects in Italy (in Picenum and Latium), Corsica (Mariana) and Portugal (Ammaia). Recent co-authored books include : Geo-archaeology of the Landscapes of Classical Antiquity (2000), Ancient Lines in the Landscape. A Geo-archaeological Study of Protohistoric and Roman Roads and Field Systems in Northwestern Gaul (2001), Excavations in Pessinus : the so-called Acropolis. From Hellenistic and Roman cemetery to Byzantine castle (2003), Thinking about space. The potential of surface survey and contextual analysis in the definition of space in Roman times, (2008), Ol’Man River. Geo-archaeological aspects of rivers and river plains (2009), Changing Landscapes. The impact of Roman towns on the Landscape of the Western Mediterranean (2010), Urban Landscape Survey in Italy and the Mediterranean (2012), Ammaia I : The Survey. A Romano-Lusitanian townscape revealed (2013), Good practice in archaeological diagnostics. Non-invasive survey of complex archaeological sites (2013), From the Mountains to the Sea. The Roman Colonisation and Urbanisation of Central Adriatic Italy (2017), and The Potenza Valley Survey (Marche, Italy). Settlement dynamics and changing material culture in an Adriatic valley between Iron Age and Late Antiquity (2017). Around 230 papers in international journals complete his scientific publications.

 

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

haut de page