Accueil > Recherche > Projets > Axe C - Esthétiques de la translation > Disciple de nuitÉlaboration et réception de la figure de Nicodème

Dernière modification : 23 octobre 2017

Disciple de nuit
Élaboration et réception de la figure de Nicodème

Anne-Catherine BAUDOIN – AOrOc
Depuis 2017

Résumé

Étudier une figure biblique et sa réception permet de rendre compte de la manière dont le matériau biblique est continûment objet de translation d’un monde à l’autre et de récupération infinie, et de rappeler que ses possibilités d’interprétation ne sauraient être réduites à une position unique et éternellement valide. En cette année des cinq cents ans de la Réforme, en cette période de regain d’intérêt pour les religions, leurs apports culturels, leurs particularités et leur histoire, proposer une rencontre autour de la figure biblique de Nicodème relève tant de l’approfondissement des connaissances scientifiques que de la maturation de la pensée contemporaine.

Nicodème est en effet un personnage énigmatique de l’évangile de Jean : présent au début, au milieu et à la fin du récit, seul pharisien identifié par Jean, bénéficiaire d’un long entretien avec Jésus, il est associé à la nuit – nuit pendant laquelle il vient trouver Jésus, nuit opposée par Jésus à la lumière qu’il est venu apporter, nuit du tombeau dans lequel Nicodème devenu disciple dépose le corps du Maître. L’entretien de Jésus avec Nicodème, dans sa complexité, a suscité l’intérêt des auteurs chrétiens de tous les siècles, théologiens ou poètes ; les artistes l’ont représenté auprès du corps de Jésus, dont il prend soin ou qu’il soutient ; le Moyen Âge lui a attribué un évangile et un portrait de Jésus ; vénéré comme saint en Occident comme en Orient, il a été mis en concurrence avec Joseph d’Arimathie dans le cycle du Graal, a donné son nom aux « nicodémites » fustigés par Calvin, servi de modèle dans le mouvement abolitionniste américain et inspiré les auteurs de la deuxième moitié du XXe siècle qui en font le représentant d’une foi privée et d’un engagement secret – un croyant contemporain.

Figure du « nigaud » – déformation de son nom – ou sage pharisien disciple du Christ, Nicodème est présent dans la pensée, les arts et les lettres. Comment comprendre son positionnement vis-à-vis de Jésus et des autres observateurs de la Loi, et des autres apôtres et disciples ? Comment ce pharisien a-t-il pris place parmi les premiers compagnons du Christ ? Le disciple « qui ne savait approcher Jésus que de nuit », selon la formule de Jean Grosjean, suscite la curiosité, parfois la suspicion : quelle est la valeur d’un engagement secret ? Agir de nuit, est-ce être prudent ou être peureux ?

décembre 2017 :

novembre 2017 | janvier 2018

haut de page