Accueil > Recherche > Professeurs invités > Invités 2018-2019 > Christoph KÖNIG

Dernière modification : 25 mai 2018

Christoph KÖNIG

Université d’Osnabrück (Allemagne)
Invité de Pays germaniques – hiver 2018

En fin d’année 2018, le labex TransferS et Isabelle Kalinowski (Pays germaniques) accueillent Christoph KÖNIG, professeur au département de linguistique et d’études littéraires de l’Université d’Osnabrück.

 

Le statut auctorial second
Formes philologiques de pensée de Nietzsche

Au cours de mon séjour, je souhaiterais présenter une série de séminaires sur les formes philologiques de pensée de Nietzsche dans son roman Ainsi parlait Zarathoustra et dans son cycle de poèmes Les Dithyrambes à Dionysos. L’objectif méthodologique de compréhension des formes de pensée qui créent ces œuvres est étroitement lié aux choix de ces œuvres dont le mode d’expression est poétique mais qui poursuivent en même temps un objectif philosophique. La notion de “forme de pensée” rend compte de l’un et de l’autre, de la forme poétique et de l’ambition philosophique, tout en étant à même de surmonter l’opposition qui marque les conflits des interprètes. C’est de ces derniers que je partirai, sur le plan de l’histoire des sciences.

La pointe de ma démonstration concerne la réinvention par Nietzsche de la pratique philologique. En tant que philologue au sens nouveau où il l’entend, Nietzsche reprend les activités philologiques de critique et de commentaire et leur confère une force productive unique. La critique, entendue comme la pratique qui construit l’unité d’une œuvre, fait alliance avec le commentaire comme réflexion – une nouvelle pratique voit le jour qui, dans un statut auctorial second (via la critique) réalise (via le commentaire) la nécessité de l’œuvre recréée dans la compréhension. La philologie de Nietzsche part donc de la réflexivité comme dimension constitutive des œuvres littéraires (à la place de la beauté) et conçoit son activité herméneutique comme une compréhension dans la production. En ce sens, sa forme de pensée est philologique.

octobre 2018 :

septembre 2018 | novembre 2018

haut de page