Accueil > Recherche > Professeurs invités > Invités 2015-2016 > Soazig LE BIHAN

Dernière modification : 7 décembre 2016

Soazig LE BIHAN

Université du Montana (États-Unis)
Invitée de la République des Savoirs - Janvier 2016

Soazig le BIHAN - Invitée de la République des Savoirs - Janvier 2016

Durant le mois de janvier 2016, le labex TransferS et Sophie Roux (République des Savoirs) accueillent Soazig LE BIHAN, professeur de philosophie à l’Université du Montana (États-Unis).

 

 

Qu’est-ce que la compréhension scientifique ?

 

Jeudi 7 janvier - de 14h à 16h - ENS, Salle Info2 (immeuble Rataud), 45 rue d’Ulm, Paris 5e

  • Explication et compréhension scientifique
  • Play Il s’agira ici en premier lieu de présenter la conception selon laquelle la compréhension scientifique est issue d’explications correctes (Strevens et autres). Il s’agira ensuite de critiquer cette conception comme étant incompatible avec toute forme d’anti-réalisme scientifique. Enfin, je discuterai la conception de la compréhension scientifique dont je me fais l’avocate, ainsi que son application aux théories actuelles offrant soit des modèles infidèles (écologie), soit des modèles contradictoires entre eux (théories quantiques).

 

Jeudi 14 janvier - de 17h à 19h - ENS, Salle des Actes, 45 rue d’Ulm, Paris 5e

  • Intervention dans le cadre des « Jeudis de l’histoire et de la philosophie des sciences », cours organisé par Michel Morange et Sophie Roux

 

Vendredi 15 janvier - de 14h à 16h - ENS, Salle de réunion Pasteur, 45 rue d’Ulm, Paris 5e

  • Compréhension scientifique et histoire des sciences
  • Il s’agira de déterminer si la conception de la compréhension scientifique présentée durant le premier cours permet également de rendre raison de la valeur épistémique des théories du passé (au-delà de leur pouvoir strictement prédictif). Le cours se penchera sur les théories les plus discutées dans la littérature concernant l’explication, la compréhension, et le réalisme scientifique, à savoir les théories du Phlogistique et du Calorique. Mon espoir est de pouvoir agrandir le domaine d’investigation aux controverses scientifiques faisant l’objet des recherches des membres de l’équipe de la République des savoirs.

 

Vendredi 22 janvier - de 14h à 16h - ENS, Salle de réunion Pasteur, 45 rue d’Ulm, Paris 5e

  • Compréhension scientifique et vision mécaniste du monde
  • L’époque moderne peut être vue comme le berceau de la vision mécaniste du monde. La notion de vision mécaniste du monde comporte de multiples facettes, et est encore tout à fait centrale dans les sciences et la philosophie des sciences contemporaines. Mon but dans ce cours est d’évaluer dans quelle mesure la conception de compréhension scientifique dont je me fais l’avocate permet de rendre raison de la force mais aussi des nombreuses faiblesses liées à la vision mécaniste du monde, depuis l’époque moderne jusqu’à nos jours.

 

Vendredi 29 janvier - de 14h à 16h - ENS, Salle de réunion Pasteur, 45 rue d’Ulm, Paris 5e

  • Degrés et dimensions de la compréhension dans les controverses scientifiques
  • Le dernier cours portera sur le rôle joué par la compréhension lorsqu’il s’agit de choisir entre différentes théories dans une situation de controverse scientifique. S’il y a controverse, c’est que certains procédés usuels (comme le pouvoir prédictif dans le cas des théories et modèles portant sur des phénomènes naturels) ne sont pas suffisants pour trancher le débat. L’hypothèse discutée sera que la valeur épistémique des théories scientifiques comportent au moins une dimension qui n’est usuellement pas prise en compte par les « procédés usuels », à savoir la compréhension scientifique au sens indiqué ci-dessus. Une condition suffisante pour qu’il y ait controverse serait alors que la valeur épistémique conférée aux théories antagonistes par les procédés usuels soit compensée par le degré de compréhension que chacune offre.

 

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

haut de page