Accueil > Manifestations > Colloques, journées d’étude > Colloques 2012-2013 > Pierre Le Grand et l’Europe des sciences et des arts

Dernière modification : 7 février 2017

Pierre Le Grand et l’Europe des sciences
et des arts

Colloque

Pierre Le Grand et l'Europe des sciences et des arts

28, 29 et 30 mars 2013
Fondation Singer-Polignac, Université Paris-Diderot

 

L’année 2013 marque une date importante dans l’histoire de la Russie : le 400e anniversaire de la Maison Romanov, la dynastie royale et impériale qui compte une quinzaine de souverain(e)s. Si les premiers Romanov ont eu pour tâche primordiale de sortir l’État moscovite de la période des Troubles au XVIIe siècle, Pierre Ier (1672-1725) a profondément réorganisé le pays en lui conférant définitivement le statut d’empire et en l’intégrant comme un partenaire politique, militaire et intellectuel compétitif dans l’espace européen. Parmi les instruments de cette transformation majeure, le transfert et l’acculturation des savoirs européens ont joué un rôle fédérateur.

La thématique du transfert et de l’acculturation des savoirs européens (leurs mécanismes, leurs acteurs, leurs filières) a généré, au fil du temps, une abondante littérature. Examiner ce phénomène dans sa complexité à grand renfort de contributions inédites est l’objectif de ces rencontres placées sous une bannière commune : « Pierre le Grand et l’Europe des sciences et des arts ».

 

28 et 29 mars, Fondation Singer-Polignac : « Pierre le Grand et l’Europe intellectuelle : contexte, réseaux, circulations, réalisations »

Ces journées porteront sur le transfert des savoirs utiles et prestigieux en lien avec la construction du nouvel ordre impérial (science académique et arts militaires, modèles de gouvernance et attributs d’apparat, contrôle de territoire et rapport avec autrui), avant de considérer l’impact global de cette politique sur la Russie et l’Europe.

 

30 mars, Université Paris-Diderot :« Pierre Ier et la culture européenne : circulations, transferts, métissages »

Cette journée approfondira l’analyse en abordant les aspects artistiques (gravure, architecture, théâtre), philologiques (langue, traduction, livres, bibliothèques) des changements induits, les mettant en rapport avec les réformes étatiques, les changements sociaux (formation des élites et émergence de nouvelles professions artistiques, scientifiques et techniques) jusque dans le quotidien dans ses expressions matérielles (habitudes des élites, coutumes vestimentaires, ameublements et décors intérieurs).

 

 

 

 

Ces rencontres ont lieu grâce au soutien des institutions suivantes : Agence nationale de la recherche, Centre Maurice Halbwachs (ENS-CNRS-EHESS), Centre Roland Mousnier (Université Paris-Sorbonne- CNRS), Fondation de la Maison des sciences de l’homme, Identités Cultures Territoires (EA337-Université Paris-Diderot), Institut Pierre le Grand (Saint-Pétersbourg), labex TransferS (ENS-Collège de France-PSL), Musée d’État de l’Hermitage (Saint-Pétersbourg)

 

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

haut de page