Accueil > Recherche > Projets > Axe C - Esthétiques de la translation > Lucien de Samosate et le mélange des genres

Dernière modification : 7 avril 2016

Lucien de Samosate et le mélange des genres

Émeline MARQUIS – AOrOc
2015

  Sommaire  

 Résumé

Ces dernières années, Lucien de Samosate, fleuron de la littérature du IIe siècle après J.-C., connaît un regain d’attention. Cela est mérité : avec ses talents d’observateurs, son penchant à la satire religieuse et philosophique, avec sa virtuosité oratoire, ses jeux intertextuels et son goût pour la métalittérature, Lucien ne peut qu’intéresser le lecteur contemporain, et frapper par sa modernité.

Le colloque international sur Lucien, qui se tiendra à Paris du 19 au 21 novembre 2015, portera sur un des principes fondamentaux de l’écriture lucianesque : le mélange des genres. Il rassemblera sur ce thème des spécialistes de Lucien, chercheurs confirmés, jeunes chercheurs ou doctorants travaillant sur cet auteur, et fera intervenir de manière équilibrée chercheurs français et étrangers, de manière à fournir des éléments de synthèse sur une matière riche.

La problématique de la mixis chez Lucien sera abordée à la fois dans ses dimensions théoriques et dans ses dimensions pratiques. La notion de « mélange des genres » est entendue de manière polysémique et comprend aussi bien le mélange des genres de discours, des genres littéraires, que le mélange des styles ou des registres linguistiques, c’est-à dire l’association dans l’écriture d’éléments disparates. Il s’agit d’éclairer à la fois l’héritage littéraire de Lucien et sa pratique personnelle de l’écriture, en examinant la manière dont il joue avec les codes et les subvertit.

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

haut de page