Accueil > Manifestations > Colloques, journées d’étude > Colloques 2014-2015 > Les objets du désir. Trophées, conquêtes et spoliations artistiques - Une (...)

Dernière modification : 27 août 2015

Les objets du désir. Trophées, conquêtes et spoliations artistiques - Une constante anthropologique ?

Série de leçons

Collège de France
(11 place Marcelin-Berthelot, 75005 Paris)

Bénédicte SAVOY

mardis 10, 17, 24 et 31 mars 2015
17h, amphithéâtre Guillaume Budé

 

Mme Bénédicte Savoy, Professeur à l’Université de Berlin (Allemagne), invitée par l’Assemblée des Professeurs, sur la proposition des professeurs Carlo Ossola et Marc Fumaroli, donnera la série de leçons suivantes :

  • 1. Translocations patrimoniales forcées : le temps long de la mémoire
  • 2. Patrimoines annexés et fécondations esthétiques
  • 3. L’argent des spoliations
  • 4. Restitutions et émotions

 

Les transferts forcés d’œuvres d’art menés en temps de guerre et les négociations complexes liés à leur restitution (ou non) en temps de paix sont bien souvent à l’origine de traumatismes profonds dans les mémoires collectives des pays et des personnes agressés. L’histoire du XXe siècle a montré combien le temps qui passe, loin d’apaiser la douleur des pertes, semble bien au contraire et pour des raisons qu’il conviendra de mettre en lumière, les aiguiser. La présence quasi-quotidienne, dans la presse mondiale, d’articles concernant la réclamation de telle ou telle œuvre ou la réapparition de telle autre sur le marché de l’art, alors qu’on la croyait perdue depuis longtemps, font sentir les enjeux identitaires, économiques, politiques, muséologiques liés à la question de ce qu’on est tenté de nommer par analogie des displaced objects. Les conférences envisagent la question des liens entre translocations patrimoniales, restitutions et émotions sur une longue durée historique, en cherchant depuis l’antiquité, le Moyen-Âge, la Révolution Française et les guerres du XXe siècle les clés de lecture d’un problème très contemporain.

 

Chaire des Littératures modernes de l’Europe néolatine

haut de page