Accueil > Recherche > Publications > Publications 2015 > La question de l’auteur en littératures africaines

Dernière modification : 20 janvier 2017

La question de l’auteur en littératures africaines

Anne Begenat-Neuschäfer et Catherine Mazauric (éd.)

La question de l'auteur en littératures africaines
Crédits : Peter Lang Éditions

Le 14e congrès de l’Association pour l’étude des littératures africaines (APELA) entendait poser la question de l’auteur dans le champ spécifique des littératures africaines (domaines francophone et lusophone notamment). Après la question de l’« invention » de l’auteur africain, des raisons et des opérations qui la rendraient possible, il convient en effet de se pencher sur les instances de légitimation de l’auteur africain et de son œuvre : outre les éditeurs du « centre », les collections patrimoniales, les prix littéraires, les festivals, salons et rencontres littéraires, la critique littéraire, les médias audio-visuels et jusqu’aux réseaux sociaux jouent aujourd’hui un rôle dans la « fabrique » de l’auteur reconnu. Les contributions réunies ici examinent enfin la négociation, dans le contexte africain, entre les figures et postures d’auteur et l’insistante question de l’oralité anonyme et collective.

 

Anne Begenat-Neuschäfer est titulaire de chaire à l’Institut de Philologie Romane de l’Université d’Aix-la-Chapelle (RWTH Aachen, Allemagne) depuis 1998 et spécialiste des littératures belges et africaines d’expression française (Afrique de l’Ouest). Elle s’intéresse à une approche comparatiste des littératures africaines, tant française que portugaise. De mars à mai 2015, elle a été professeure invitée au Labex TransferS, Rue d’Ulm, Paris.

Catherine Mazauric est professeure de Littérature contemporaine d’expression française à l’Université d’Aix-Marseille. Ancienne élève de l’École normale supérieure, agrégée de Lettres modernes, elle a auparavant exercé dans différents établissements d’enseignement supérieur en Afrique de l’Ouest, puis à l’Université Toulouse-Le Mirail. Spécialiste des littératures francophones des Suds (en particulier d’Afrique subsaharienne), elle s’intéresse également aux relations entre littératures et migrations.

 

Association pour l’étude des littératures africaines. Congrès (14 ; 2011 ; Aix-la-Chapelle). La question de l’auteur en littératures africaines. Éd. A. Begenat-Neuschäfer et C. Mazauric. Frankfurt am Main, Berlin, Bern, Bruxelles, New York, Oxford, Wien : Peter Lang Éditions, 2015, 228 p. ISBN 978-3-631-65431-6

décembre 2017 :

novembre 2017 | janvier 2018

haut de page