Accueil > Recherche > Publications > Publications 2014 > L’ambre et le fossile Transferts germano-russes dans les sciences humaines (...)

Dernière modification : 20 février 2017

L’ambre et le fossile
Transferts germano-russes dans les sciences humaines XIXe-XXe

Michel Espagne

L'ambre et le fossile. Transferts germano-russes dans les sciences humaines XIXe-XXe
Crédits : Armand Colin

Pour observer les transferts culturels entre l’Allemagne et la Russie au xixe-xxe siècles, il convient notamment de s’attacher à l’histoire des sciences humaines. Sans qu’ils aient besoin de traduction leurs représentants les plus éminents en Russie ont toujours été des lecteurs et interprètes assidus des travaux allemands de leur époque. Eux-mêmes étaient d’ailleurs parfois allemands ou germanophones ou avaient acquis une partie de leur formation dans des universités allemandes. Cette osmose, qui nourrit notamment les courants formalistes, a permis une accumulation d’éléments de mémoire allemande dans un contexte russe. À vrai dire, ce que la Russie retient d’impulsions empruntées à la science allemande n’est pas toujours ce que la mémoire allemande a elle-même conservé. On rencontre des auteurs qui ont perdu toute importance dans leur contexte d’origine mais en ont trouvé une nouvelle dans le contexte russe. Celui-ci en préserve les traces, en concurrence avec des traces françaises, et prépare cette fois-ci des exportations de la Russie vers le reste de l’Europe.

Explorer la mémoire allemande ou franco-allemande de la Russie c’est suivre une dynamique d’importations mais aussi et surtout leur reformulation radicale et leur adaptation à un nouvel horizon dans une histoire des sciences humaines européennes fondée sur une suite de transferts.

 

Michel Espagne, germaniste, est directeur de recherche au CNRS et responsable du labex TransferS à l’ENS-Ulm.

 


Dans la presse

  • Le Monde des livres, 12/09/14, Bouillonnements périphériques (article par Jean-Louis Jeannelle)

 

M. Espagne. L’ambre et le fossile : transferts germano-russes dans les sciences humaines XIXe-XXe siècle. Paris : Armand Colin, 2014, 294 p. ISBN 978‑2‑200‑29484‑7

 

décembre 2017 :

novembre 2017 | janvier 2018

haut de page