Accueil > Manifestations > Séminaires > Séminaires 2014-2015 > Familles, Migrations et Classes sociales 2014-2015

Dernière modification : 9 janvier 2017

Familles, Migrations et Classes sociales 2014-2015

CMH

Premiers mercredis du mois, EHESS (105 boulevard Raspail, 75006 Paris), 11h-13h

Coordination : Jennifer Bidet, Amélie Grysole, Florence Weber

Ce séminaire s’inscrit dans la continuité de l’atelier doctoral familles et migrations animé par Florence Weber à l’ENS entre 2010 et 2012. Il s’agit de réfléchir aux différentes façons de « faire famille » à distance. Avec les migrations, les maisonnées (unité d’économie domestique basée sur la parenté pratique) se déploient sur plusieurs lieux. Quand les parents et/ou les enfants se déplacent, les rôles familiaux se réorganisent (financer, nourrir, éduquer, garder les enfants, gérer le patrimoine, etc.). Les enfants ou les grands-parents peuvent être confiés à des membres de la famille, à des tuteurs ou encore à des institutions. Des projets d’accumulation de capital (scolaire, culturel, économique) sont réfléchis individuellement ou collectivement à la croisée de plusieurs territoires. Comment les pratiques qui assurent la continuation de l’unité domestique sont-elles remaniées, mobilisées ou abandonnées avec les migrations ? En quoi débouchent-elles sur la création de nouvelles unités domestiques ? Comment situer socialement des familles dont les membres sont dispersés à travers divers espaces nationaux et sont « à cheval » sur différents systèmes de classements ? Comment ceux-ci cumulent-ils ces positions ou au contraire, les dissocient-ils, dans leur participation à une économie domestique transnationale ? En quoi une approche par les relations familiales transnationales permet-elle de réviser le clivage qui est souvent fait entre des migrations dites économiques d’un côté et la mobilité des élites de l’autre ?

Chaque séance sera organisée autour de la discussion des travaux de chercheurs et doctorants issus de différentes disciplines.

 

Programme

Mercredi 7 janvier (salle 3) : Redéfinir les pratiques culturelles en migration, un enjeu familial de distinction de classe. Présentation du programme et du séminaire

  • Chelsie Yount (EHESS, Northwestern University), « Sauter une classe d’âge : grandir en mouvement entre Paris et Dakar (à partir d’une enquête sur les pratiques alimentaires) »
  • Alexandre Barontini (INALCO, Lacnad, IREMAM), « Transmission et pratiques de l’arabe maghrébin en France : quand le terrain (ré)interroge les évidences »

 

Mercredi 4 février (salle 3) : Les droits sociaux des familles immigrées en France/ Des familles immigrées (re)définies par les droits sociaux

  • Tatiana Eremenko (Univ. Bordeaux, INED), « Le droit aux prestations familiales en France : entre reconnaissance et exclusion des familles migrantes »
  • Pierre-Antoine Chauvin (Univ. Nanterre - CERPOS, INED), « Devenir locataire. Statistique ethnographique et suivi qualitatif d’une cohorte de familles hébergées à l’hôtel à Paris »

 

Mercredi 4 mars (salle 3) : Regards sociologiques croisés sur les descendants d’immigrés : deux façons d’interroger le « rapport aux origines »

  • Lila Belkacem (EHESS, IRIS), « Entre identification et performation : saisir les expériences migratoires et minoritaires par l’analyse des processus de construction des “origines” »
  • Jennifer Bidet (ENS, CMH), « Inscrire l’étude des “descendants d’immigrés” dans une sociologie générale : analyser les pratiques matérielles de liens aux pays d’origine à l’aune des socialisations de classe, de genre et de génération »

 

Mercredi 1er avril (salle 9) : Mobilités géographiques et économie domestique : le cas des migrations intra-nationales

  • Sibylle Gollac (CNRS, IDHES) : titre à préciser 
  • Pascal Mulet (ENS, CMH), « Du village aux villes et des villes au village : mobilités et parenté pratique au Maroc »

 

Mercredi 6 mai (salle 6) : Suivre les migrants, entre ici et là-bas

  • Simeng Wang (ENS – CMH), « Enquêter en psychiatrie avec l’ethnicité : approche ethnographique, enjeux linguistiques, réflexions épistémologiques »
  • Celio Sierra Paycha (Univ. Poitiers – MIGRINTER, INED), « Observer la ramification du champ migratoire colombien »
  • Lecture : 2012. Comment “rendre mobile” les méthodes : quelques observations sur l’ethnographie multi-site. Paper presented in the lecture of Prof. Dr. Janine Dahinden and Dr. Anna Neubauer on « Méthodes et Recherches Qualitatives en Sciences Sociales », MAPS, University of Neuchatel, March 28

 

Mercredi 3 juin (salle 6) : Migrations artistiques, migrations étudiantes, des migrations de classes supérieures ?

  • Thomas Huet, « Étudiants maliens en France : des migrants pour le développement ? »
  • Altaïr Despres, « “Avec le voyage ça a tout changé”. Enjeux migratoires et mobilité sociale chez les danseurs contemporains africains »
décembre 2017 :

novembre 2017 | janvier 2018

haut de page