Accueil > Manifestations > Colloques, journées d’étude > Colloques 2015-2016 > Du sous-sol aux utilisateurs finaux : Histoire monétaire en contexte

Dernière modification : 7 février 2017

Du sous-sol aux utilisateurs finaux : Histoire monétaire en contexte

Table ronde

Du sous-sol aux utilisateurs finaux : Histoire monétaire en contexte

16 au 22 mai 2016

San Francisco, Stockton (California),
Virginia City (Nevada)

 

Organisation : Georges DEPEYROT (CNRS-ENS) et Dennis O. FLYNN (University of Pacific)

Voir les détails sur le site DAMIN

 

L’ultime rencontre du programme DAMIN La Dépréciation de l’Argent Monétaire et les relations INternationales - Silver monetary depreciation and international relations (www.anr-damin.net) est prévue à San Francisco (Californie) et dans les états voisins, en mai 2016.

Après des réunions et colloques organisés à Paris (ouverture ANR), Madrid (comparaisons entre les arrivées de métaux au cours des XVIe et XIXe siècles), Osaka (relations Europe / Asie) et de Copenhague (technologie et monétisation), la réunion en Californie, est organisée en coopération avec l’Université du Pacifique. Le but de cette rencontre est de poursuivre l’étude de l’histoire monétaire telle que menée dans le cadre du programme DAMIN, mais aussi encourager le dialogue entre historiens monétaires, numismates, historiens miniers, géologues et autres scientifiques (voir, par exemple, des liens interdisciplinaires encouragés par la International Big History Association (http://www.ibhanet.org).

Le but est d’encourager une vaste analyse historique des divers objets commerciaux et moyens d’échange, y compris l’étude des concentrations géologiques, de leur exploration, leur exploitation minière (dans le cas des métaux), et de la production monétaire (y compris la frappe). Reconstruire une vaste histoire monétaire est important parce que le contrôle des matières premières a conféré le pouvoir économique, de même que la frappe, les échanges monétaires, et les échanges entre monnaies et les éléments non monétaires (para- ou protomonnaies).

Dans certains cas, la répartition inégale des mines à la surface du globe a obligé à adopter d’autres moyens de paiement, comme le chocolat, les cauris, le riz, les haricots, les textiles, et de nombreux autres objets. Ces choix politiques ont influencé les relations sociales, le commerce, conduisant à la mise en place de divers accommodements monétaires et différentes voies de développement économique. La question demeure cependant de savoir si on peut fournir des explications utiles pour (a) la répartition mondiale des minerais et autres matières premières, (b) les diverses méthodes d’extraction et de transformation de ces minéraux en monnaies (par exemple extraction et traitement), (c) les divers procédés de production de moyens d’échange (par exemple, la frappe), et (d) la relocalisation et l’accumulation de chaque type de moyen d’échange dans des zones spécifiques.

Cette dernière réunion vise à utiliser l’approche interdisciplinaire du programme DAMIN en élargissant la réflexion sur l’argent aux chercheurs des sciences humaines, des sciences sociales et des sciences physiques.

/

From Underground to End-Users : Global Monetary History in Scientific Context

The final meeting of the DAMIN program on “Depreciation of Silver : Global Monetary and International Relations” (www.anr-damin.net) is scheduled for San Francisco, California and connected regions during May 2016.

After meetings and symposia held in Paris (opening ANR), Madrid (comparisons among arrivals of metals during the sixteenth and nineteenth centuries), Osaka (relations Europe/Asia), and Copenhagen (technology and monetization), the Northern California meeting is organized in cooperation with University of the Pacific. The goal of the 2016 meeting is to continue traditional monetary history under DAMIN, while at the same time encouraging dialogue among monetary historians, numismatists, mining historians, geologists, and other scientists (see, for example, interdisciplinary linkages encouraged by the International Big History Association (http://www.ibhanet.org).

The object is to encourage broad historical analysis of diverse trade objects in relation to means of exchange, including geological concentrations of raw materials across the globe, exploration, mining (in the case of metals), monetary production (including minting), and distribution of final products to end-markets throughout the world. Envisioning monetary history broadly is important because control of raw materials conferred economic power, as did fabrication of monies, exchange of monies for other monies, and exchange of monies for non-monetary items. Equivalent linkages existed for non-metallic payment devices documented throughout history. In some cases, uneven distribution of mines across the globe induced authorities to adopt alternative means of payment, such as chocolate, cowries, rice, beans, textiles, and numerous other monetized objects. These choices influenced social, political, and trade relations, leading to diverse monetary arrangements and various paths of economic development around the world. Despite wide diversity in substances and historical circumstances, the question remains whether common mechanisms provide useful explanations for (a) worldwide distributions of ores and other raw materials, (b) extraction and transformation of such materials into usable inputs (e.g. mining and processing), (c) production of monies (e.g. minting), and (d) relocation and accumulation of each money in specific end-markets throughout history. This final meeting seeks to extend a DAMIN tradition of cross-disciplinary fertilization through broadening of communication about monies among scholars from the humanities, social sciences, and physical sciences.

 

Rapport de la table ronde par Ursula Kampman sur le CoinsWeekly blog

 

 

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

haut de page