Accueil > Recherche > Projets > Axe A - Cultures et périphéries > Centre ou périphérie ? Étude des interactions culturelles en Asie centrale au (...)

Dernière modification : 3 avril 2017

Centre ou périphérie ? Étude des interactions culturelles en Asie centrale au Ier millénaire avant notre ère

Claude RAPIN et Johanna LHUILLIER – AOrOc
Depuis 2015

  Sommaire  

 Présentation

Notre projet porte sur les sociétés de l’âge du Fer (Ier millénaire av. n.è.) en Asie centrale, période de transformations matérielles, idéologiques et sociopolitiques majeures. Les événements historiques bien documentés que sont la conquête achéménide puis celle d’Alexandre ne sont que peu perceptibles dans la culture matérielle locale, ce qu’on peine encore à expliquer. Puisque les processus évolutifs observés ne se superposent aucunement aux événements historiques, nous proposons de prendre en considération les interactions larges avec les populations voisines et leur rôle dans ces évolutions, en prenant pour cas d’étude deux régions complémentaires, la Sogdiane et la Bactriane, situées au coeur de l’Ouzbékistan, au carrefour des grands empires antiques et des populations nomades des steppes.

L’objectif de cette recherche est de préciser la nature des interactions entre les différents ensembles culturels (achéménides, helléniques, steppiques et locaux), ainsi que les variations culturelles et économiques (entre sédentarisme, pastoralisme et nomadisme) des populations de l’âge du Fer d’Asie centrale qui partagent une même culture matérielle. Par une approche originale combinant archéologie et anthropologie, cette étude mettra un accent particulier sur la culture matérielle (à travers les technologies employées dans la production céramique) et sur une analyse de l’économie de subsistance (étude des restes animaux), deux témoins essentiels des processus en jeu dans l’évolution des communautés de l’âge du Fer.

En analysant de près les évolutions locales et les influences allogènes par le biais des divers cas de transferts ou de leurs refus, ce travail apportera une contribution importante à notre connaissance des cultures protohistoriques d’Asie centrale.

juillet 2017 :

Rien pour ce mois

juin 2017 | août 2017

haut de page