Accueil > Recherche > Projets > Axe A - Cultures et périphéries > ARCHETHNO Archivage des enquêtes ethnographiques, revisite et (...)

Dernière modification : 27 juin 2016

ARCHETHNO
Archivage des enquêtes ethnographiques, revisite et valorisation

Florence WEBER – CMH
2014-2016

  Sommaire  

Portail Humanités Numériques

 Base ARCHTEHNO

 

 

Auto-archivage des enquêtes ethnographiques au Centre Maurice Halbwachs

Dans sa phase de conception, ARCHETHNO s’appuie sur une recherche conduite par l’équipe « Enquêtes, Terrains, Théories » du CMH sur la prise en charge des personnes âgées atteintes de troubles du type Alzheimer (dite recherche « Medips-Famille »).

Cette recherche a été réalisée en plusieurs phases, dont la plus standardisée a consisté en une enquête menée en 2003 par une dizaine d’enquêteurs auprès de 90 cas de personnes atteintes de troubles de type Alzheimer, contactées à travers 5 institutions situées en Région parisienne.

Pour chacun des cas, centrés sur la personne prise en charge, le matériau d’enquête comprend un ensemble de questionnaires remplis par les personnes contactées, le journal de terrain de l’enquêteur et une fiche de synthèse. S’ajoute un certain nombre de documents sur les institutions concernées par l’enquête.

 

Etapes de réalisation du projet

 Autour d’ARCHETHNO, la construction du système d’auto-archivage et d’indexation des enquêtes ethnographiques de terrain s’articule autour de quatre étapes :

  1. Réalisation d’une base de données locale, avec indexation des données de l’enquête Medips-Famille ; les réflexions autour de la standardisation et de la rationalisation des données ethnographiques de terrain ont conditionné l’élaboration structurelle de cet outil, prévu pour contenir à terme plusieurs enquêtes, elles-mêmes issues de recherches distinctes.
  2. Elaboration d’un plan de classement informatique d’archivage de la documentation papier  ; directement adossée à la base de données, cette organisation standardisée des archives ethnographiques a une visée conservatoire ; elle permet également la consultation dynamique des documents depuis la base. Le plan de classement informatique a été constitué à partir de la numérisation et de l’indexation de la documentation produite lors de la recherche Medips-Famille.
  3. Réalisation d’un site Web, pour la mise à disposition des données de la recherche Medips-famille, à des fins de revisite (pour 2015). Cette mise en ligne nécessite une réflexion essentielle sur les conditions et les modalités du partage, afin de garantir la confidentialité de son contenu.
  4. Mise à disposition de l’application pour des chercheurs venus d’autres institutions, et formation à son utilisation ; adaptations possibles en fonction des besoins des chercheurs (sous conditions).

 

Etat d’avancement

Les étapes 1 et 2 sont aujourd’hui achevées (conceptualisation et structuration de l’outil ARCHETHNO, réalisation de la base de données en local pour la saisie des enquêtes).

La base de données ARCHETHNO a été bâtie sur 5 entités de données fondamentales, interdépendantes et fonctionnant par échelles emboîtées : recherches > enquêtes > sites > cas > personnes.

 

Schéma des relations unissant les principales entités de la base de données ArchEthno
Schéma des relations unissant les principales entités de la base de données ArchEthno
Crédits : A. Tricoche / ANR-10-LABX-0099

 

La construction du site web est prévue pour 2015. En parallèle, plusieurs communications sur le projet en 2014 permettent d’envisager à terme la valorisation et le partage de l’outil ARCHETHNO, en vue de son utilisation par d’autres institutions ou chercheurs.

 

  • Florence Weber, avec la collaboration de Agnès Gramain, Emmanuel Jeannet et Agnès Tricoche, Le projet ARCHETHNO, un prototype pour l’archivage des enquêtes collectives ? – Colloque « Enquêtes collectives en Siences Sociales », MSH de Dijon, 25-27 juin 2014.
  • Agnès Tricoche, avec la collaboration de Agnès Gramain, Présentation du projet ARCHETHNO, plateforme électronique d’archivage de données – Séminaire d’automne inter-écoles doctorales « Sources, données et archives : le travail empirique des historiens et des économistes » (Université Paris 1), Saint-Lambert, 24-26 septembre 2014.
  • Florence Weber, Agnès Tricoche, Ethnographical Archives : a Tool for Collective Research – Workshop « Collaborative research and ethics of collaboration : issues of relation in the field and within teams », Université de Barcelone, 5-8 novembre 2014.
  • Florence Weber, Agnès Tricoche, Archethno : un prototype pour les données issues des enquêtes ethnographiques collectives – Séminaire du Centre Maurice Halbwachs, Ecole normale supérieure, Paris, janvier 2015.

 

décembre 2017 :

novembre 2017 | janvier 2018

haut de page