Accueil > Recherche > Projets > Axe A - Cultures et périphéries > ARCHETHNO Archivage des enquêtes ethnographiques, revisite et (...)

Dernière modification : 27 juin 2016

ARCHETHNO
Archivage des enquêtes ethnographiques, revisite et valorisation

Florence WEBER – CMH
2014-2016

  Sommaire  

 Résumé

L’ethnographie réflexive s’est définie, depuis les années 1990, par l’attention portée à la relation d’enquête comme relation sociale, au risque d’une dérive solipsiste. Depuis les années 2000, de nouvelles formes d’enquête collective ont vu le jour, permettant de faire varier les points de vue sur un même terrain d’enquête. Ces tentatives ont pu s’appuyer sur le modèle américain de la « revisite » mais posent des problèmes spécifiques, liés à la coprésence des différents enquêteurs, au respect des règles déontologiques d’anonymat et de confidentialité des données personnelles et à la concurrence académique entre les chercheurs.

Le projet ARCHETHNO vise à apporter une réponse pratique à ces questions, en développant un système d’archivage des enquêtes ethnographiques qui permette la mise en commun partielle des données, leur revisite et leur valorisation. Il comporte plusieurs étapes : la constitution d’une base de données scientifiques à partir d’une enquête terminée dont les archives font l’objet d’une donation à la Bibliothèque Ulm LSH ; l’adaptation de cette base à une recherche collective en cours ; la mise à disposition de cette base à des chercheurs utilisant les méthodes de l’ethnographie réflexive ; la mise en ligne d’un site web destiné à permettre la valorisation et la revisite éventuelle des enquêtes terminées, y compris une enquête photographique menée en 2013-2014.

 

août 2017 :

Rien pour ce mois

juillet 2017 | septembre 2017

haut de page